51gdqtd7hhl

Le Synopsis :

Je ne me souviens de rien. J’ai tout oublié ou presque.
Mon existence s’est arrêtée brutalement et la mort ne me veut pas.
Je ne peux pas revenir. Je ne veux pas mourir. Pas pour l’instant.
Pas avant que je ne comprenne ce que je suis. Ce que j’ai fait. Ce que mes proches ont comploté, dit ou pensé.
Pas avant d’avoir saisi le sens de ma vie. Je voudrais découvrir ce qu’il s’est passé, savoir comment j’en suis arrivé là.
Avant que l’on vienne me débrancher. J’erre dans une expérience parallèle qui m’échappe.
Je suis Thomas. Thomas Garnier, et la seule question qui me hante est : Vais-je pouvoir encaisser la vérité ?

Mais sinon, ça raconte quoi ?

Alors, oui en lisant le synopsis, j’étais quelque peu sceptique. Je ne voyais pas trop de quoi ça allait bien pouvoir parler. Mais en fait on parle de Thomas, un homme d’affaire, plutôt même un très grand homme d’affaire. Tellement , qu’il en oublie sa famille. Et un soir, il a un accident de moto. Quelque chose de très grave, au point qu’il est dans le coma, et que les médecins ne sont pas encourageants sur son avenir… Ça c’est pour le côté réel de l’histoire . Mais en fait, l’âme de Thomas n’est plus dans son corps et doit suivre les événements depuis un point de vue extérieur. Son âme suit ce qui se passe pendant qu’il est dans le coma, mais elle découvre aussi tout ce dont elle ne s’était pas rendu compte pendant que Thomas passait son temps au boulot, que ce soit dans son propre comportement ou dans celui de sa famille, de ses amis, de ses collègues.

Et mine de rien, ce livre est carrément prenant !! Je l’ai lu très rapidement, il se laisse lire très bien, on se demande ce qu’il va découvrir de nouveau. Plus l’histoire avance, plus on se demande si oui ou non il reviendra et prendra en compte tout ce qu’il a découvert pendant que son corps comatait et que son âme vadrouillait.

C’est le genre de roman léger, mais très profond. On a pas besoin de réellement réfléchir ( pas comme dans un thriller ou un policier où on passe notre temps à faire des suppositions. ) mais on se laisse guider par la plume de l’auteur et l’âme de son livre.

La fin , même si mon esprit y pensait depuis quelques pages, m’a laissé un peu sur le cul. Je m’y attendais sans vraiment m’y attendre. Je me disais que ce n’était pas possible. Que cette explication sera invraisemblable. Et pourtant oui, elle est la , réelle et l’auteur nous met une belle claque quand il écrit noir sur blanc ce qu’on osait à peine penser tout bas.

Mon avis :

C’est un très bon livre de détente. J’ai apprécié le style de l’auteur. Ce n’est pas le premier roman de Matthieu Biasotto mais je l’ai découvert avec celui là et il m’a donné envie de connaître ses autres écrits. Une chose est sûre, ce n’est pas la dernière fois que vous entendrez parler de lui sur mon blog ! C’est un auto édité , et je les soutiendrais autant que je le peux. On y trouve souvent de belles pépites !

Avec ce livre on remet en question notre vie, notre existence. On peut aller jusqu’à se demander si cela nous arrivait, comme Thomas, de pouvoir revoir, juger, et apprendre des moments passés, est ce qu’on en tiendrait compte ? Est ce qu’on chercherait à changer ce que nous avons fait ? Est ce que nous regretterons un jour ce que nous avons fait dans le passé, ou en ce moment présent ?

Matthieu est de ces auteurs, qui mettent tellement de sensibilité dans leurs écrits qu’il réussit à nous remettre en question. J’ai aimé, je recommande, et je n’hésiterais pas à lire ses autres livres.

 le-supplement-dame

Publicités