deux-zeros-et-demi

Synopsis :

Un barbare obsédé et mégalomane, une guerrière dominatrice et un magicien incompétent et complexé englués dans un complot inextricable où il ne s’agit que de s’opposer à des démons, dieux et nécromants pour sauver le trône de l’empire … Une broutille. De l’érotisme (un peu), de l’humour (beaucoup) et des bastons (répugnantes)..

D’accord mais en vrai, ça donne quoi ?

En vrai , Guillaume Lecler nous sort un livre complètement détonnant, délirant, décalé . On y retrouve cet humour très sarcastique que Alexandre Astier a su insuffler à Kaamelott. Le même niveau de blagues avec un niveau tellement bas que ç’en est hilarant!

Je voulais faire une chronique drôle, mais elle n’arrivera jamais à ce niveau là. Guillaume nous sort du lourd, du très très lourd, sans trop de vulgarité, juste bien dosé. Des blagues à deux balles qui remises dans leur contexte, sont juste hilarantes et poilantes.

On se demande alors pourquoi tant de gens sont sous anti dépresseurs ? Ah oui, tout le monde n’a pas encore lu son livre ! Je l’ai lu , moi, et je me suis bien tapé la honte à rire seule dans la salle d’attente de l’école de musique… Je me suis d’ailleurs tellement bien tapé la honte, qu’on m’a demandé le nom du livre … Apparemment ,c’est devenu une mode de se taper la honte en public ( quand on voit certains  » chanteurs  » de nos jours … on comprend mieux pourquoi ah ah ) … Bref, partager quelque chose que j’ai aimé, avec quelqu’un qui ne connait pas du tout c’est quelque chose que j’adore en temps que blogueuse, et lorsque le contact se fait ainsi, en direct, c’est encore mieux ! Mais pour ça, faut il encore avoir un livre qui dépote dans les mains , et là c’est le cas !

Et l’histoire dans tout ça ?

Tout d’abord, les personnages ! Et quels personnages ! De bons clichés, bien travaillés. Mais qu’ils sont bons !

Tout d’abord  » Ethinor Thamer, ( à prononcer  » ta mère  » ) guerrier barbare de son état, fils de Thamer, petit-fils de Thamer, Ethinor aux cent combats, Ethinor aux milles aventures, Ethinor aux dix mille victoires , en mot Ethinor Thamer LE guerrier, ayant trucidé, expédié, découpé, massacré tout ce qui se pouvait trouver de gobelins, goules, dragons et autres saloperies de la région. » ( et c’est pas moi qui le dit, c’est l’auteur lui même ). Forcément, on le devine sur la couverture du livre, oui oui celui au milieu ( en même temps celui de droite fait pas trop … m’enfin bref ) . Alors oui c’est un guerrier, mais tout est dans les muscles , rien dans la tête…

Ensuite, Tallia Sans-Refus …. parce qu’elle ne refuse jamais un combat bien sûr ! ( oui pas d’illusions cochonnes ici !! ) . Elle a un caractère bien trempé, et une tenue des plus déshabillées et je cite  » (elle) appartenait à cette catégorie du genre féminin qu’on ne peut pas considérer sans se heurter violemment la prunelle à de multiples rondeurs stratégiquement réparties. Ses vêtements de cuir semblaient receler une profonde aversion à couvrir tout ce qui n’était pas expressément indispensable.  » Et oui, belle et intouchable ! Et on s’en rend compte sur la couverture , celle à gauche ( en même temps il n’y en a qu’une )

Et enfin Jermold Deux-Fois, le magicien ( oui , c’est bien la petite chose dessinée sur la droite ! ) .  » Il s’appelle ainsi parce qu’il rate une fois sur deux ce qu’il tente de faire et qu’il est du coup souvent obligé de s’y prendre à deux fois. » Il avait fini par se faire surnommer  » Face-de-rat ».Oui oui … Le genre de personnage qui s’en prend toujours plein la tête, entre les moqueries et les loupés.

Bref, une belle bande de bras cassés , qui part à l’aventure. Ils sont envoyés chercher une pierre magique pour un roi , afin qu’il leur rende leur liberté (oui des grand guerriers qui se retrouvent emprisonnés suite à une bagarre dans un bar…. on voit le niveau hein … ) . Mais pour être sûr qu’ils reviennent avec la pierre, il leur enlève quelque chose à chacun. On apprendra par la suite ce que c’est … ou pas … ( M’enfin ! Je vais pas tout raconter non plus ! Va falloir le lire mes amis ! ) . Ils partent donc à la recherche de la pierre. Ils se font attaquer, ils passent chez un grand Mage avec un nom imprononçable ( et ça dès le début, on se rend compte du plaisir qu’a pris l’auteur avec des noms compliqués et chiants à retenir ! ) qui ne leur parle qu’en vers, ils rencontrent des ennemis mais aussi de très bons alliés … C’est là quelque chose de très épique quand même ! Et de surtout très drôle !!!

En conclusion :

Parait que Winston Churchill aurait dit :  » Le livre le plus drôle que j’ai lu depuis bien longtemps « …

…….. Nan mais cherchez pas, c’est pas si vieux que ça . Mais ça nous montre d’emblée l’humour de l’auteur. Et pour avoir ( looooooonguement ) discuté ( et déliré ) avec lui , c’est quelqu’un d’extrêmement sympathique, qui s’illustre sur les réseaux sociaux par son humour toujours présent, ses phrases complètement loufoques et une camaraderie à toute épreuve.

Pour moi, l’accessibilité de l’auteur ( surtout dans les auto-édités ) est quelque chose d’assez important. C’est très agréable de pouvoir lier, et discuter de son ouvrage ( ou de son  » bousin » comme il l’appelle ). Et surtout ça donne envie de rentrer dans son univers.

En bref, si vous cherchez un roman qui vous fasse rire , choisissez celui-là ! C’est une overdose de gymnastique pour les zygomatiques ! On ressent que l’auteur s’est vraiment lâché à 200 % mais que ce livre est aussi à 200% lui.

Alors MERCI Gui-Gui pour cette franche rigolade, pour ta confiance , et pour ce magnifique exemplaire dédicacé que tu m’as envoyé. Dans l’attente d’une suite !

PS : Foncez ici pour l’acheter en version Kindle : https://www.amazon.fr/Deux-z%C3%A9ros-demi-Guillaume-Lecler-ebook/dp/B01BKEV8BE

Ou directement via l’auteur sur son Facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100011429437958&fref=ts

deux-zeros-et-demi

 

Publicités