Et oui, me revoilà avec mes trouvailles du Salon du Livre « Les Mines Noires »qui a eu lieu le 12 février 2017 à Noeux-les-Mines.

Hier, je vous ai présenté la BD de « Puzzle », les livres de Jacques Saussey que j’ai ramené, ainsi que les « service presse » des éditions Fleur Sauvage et Aconitum ici :

https://unbonlivrealire.wordpress.com/2017/02/20/book-haul-du-salon-du-livre-les-mines-noires-1/

Aujourd’hui, je continue donc avec d’autres livres que j’ai encore à vous présenter :

Synopsis de « De ténèbres et de Sang » de Frédéric Livyns :

de-tenebres-et-de-sangRéédition des deux romans de Frédéric Livyns, Danse de Sang et Le souffle des Ténèbres, en un seul volume.
Versions retravaillées.

Le souffle des ténèbres.
Bryan et Suzy se rendent en Bretagne afin de se ressourcer. A proximité d’un étrange village que Bryan ne connait qu’à travers les récits de son grand-père, ils découvrent les ruines d’un vieux château qu’aucune carte ne mentionne mais que tous les villageois paraissent craindre. Ils décident d’ignorer les avertissements et, animés par la curiosité, entreprennent de s’y rendre. Ils vont bien malgré eux réveiller la force maléfique qui y sommeillait.
Un huis-clos surprenant oscillant entre légendes bretonnes et fantastique contemporain.
FINALISTE DANS LA CATÉGORIE MEILLEUR ROMAN FRANCOPHONE DU PRIX MASTERTON 2013
Danse de sang.
Veuve depuis peu, Véronique a l’étrange sensation de toujours ressentir la présence de son époux. En cherchant des réponses à ses questions, elle va libérer un démon aussi ancien que le monde lui même: le Dévoreur. Elle seule peut mettre fin à cette vague de meurtres cruels qui s’abat sur la ville mais le temps lui est compté car, à chaque âme absorbée, le démon devient plus puissant.
Un terrifiant thriller fantastique qui nous plonge dans l’univers du vaudou.
« Danse de sang est un roman sans concession qui n’épargne rien ni personne » JB Leblanc
FINALISTE DANS LA CATÉGORIE MEILLEUR ROMAN FRANCOPHONE DU PRIX MASTERTON 2014.

Synopsis de « Les confessions d’un esprit tourmenté » de Christelle Colpaert Soufflet :

les-confessions

Léonie revient dans la ville qui l’a vue grandir après 13 ans d’absence; elle y retrouve sa famille et surtout Jessy, le grand amour de sa vie… Elle s’était pourtant juré de ne jamais revenir, alors pourquoi ce retour?
Léonie fuit, Jessy en est convaincu, mais qui, ou plutôt quoi? 13 ans de secrets, de mensonges et une vie parallèle qu’elle devra affronter, pour survivre…

 

 

Synopsis de « L’abbaye blanche » de Laurent Malot :

labbaye-blancheAmour, meurtres et conspiration : une recette de la manipulation.

À Nantua, dans le Jura, le lieutenant Gange élève seul sa fille de six ans. Gaëlle, sa femme, les a quittés sans donner de raison.

Quand deux meurtres se produisent la même semaine dans ce coin du Jura où il ne se passe « jamais rien », Gange est entraîné dans une enquête explosive. Il s’oriente peu à peu vers l’Abbaye blanche, une secte particulièrement dangereuse, en cheville avec des notables locaux. Entre trafic d’art, âmes perdues et intervenants haut placés dans l’appareil d’État, il démêle peu à peu les fils et prend la mesure de l’iceberg qui se dresse devant lui. Les enjeux le dépassent, mais sa femme est peut-être victime de l’Abbaye blanche…

L’Abbaye blanche est un polar rural, écrit comme un film d’action et d’aventure. Visuel, sonore et bourré d’humour noir, il met en scène des personnages réalistes et touchants, victimes de l’onde de choc, au niveau local, d’affaires qui les dépassent amplement. Soucieux d’explorer les dimensions sociale et politique, Laurent Malot développe les thèmes de la manipulation, du mensonge, de l’amour et de la mort. La secte manipule ses adeptes, l’appareil d’État manipule la secte, et Gange, ce montagnard qui est un modèle d’intégrité mais a aussi ses failles, ment à sa fille, à son entourage et à lui-même en prétendant ignorer pourquoi sa femme est partie. La part belle est faite à une galerie de femmes autour de lui, qui ne s’en laissent pas compter : la journaliste, la baby-sitter, la juge, etc. Au cœur du Jura, un des personnages clé du livre, dont les magnifiques paysages offrent des horizons plus larges qu’en ville et permettent l’émergence de la sagesse et de la vérité.

Synopsis de « Les héritiers des ténèbres » de Damien Leban :

les-heritiersAndrew White, jeune enquêteur succédant à son père assassiné, se retrouve propulsé à la tête d’une difficile enquête. Les unes après les autres, des jeunes femmes sont enlevées, séquestrées et sauvagement assassinées par leur bourreau, surnommé « l’homme à la porcelaine ». Les corps sont découverts avec des numéros gravés à même la peau. Des tatouages qui, véritables marques des ténèbres, évoquent ceux des camps nazis. Plus effrayant encore, ces crimes rappellent une affaire non classée qui s’est déroulée trente ans plus tôt. Andrew White doit tout faire pour arrêter enfin le tueur psychopathe. D’autant qu’il réalise bientôt que leurs destins sont intimement liés…

 

Synopsis de « Sois zen et tue-le » de Cicéron Angledroit :

sois-zen-et-tue-leMais qu’est-ce qu’il lui prend, à la mère Costa, de me demander d’enquêter sur la mort de son mari enterré depuis dix ans ? Si j’accepte, c’est bien parce que j’ai besoin de sous Et puis il y a cette histoire de truands de banlieue qui explosent à chaque coin de rue Et ces SDF qui n’en sont pas Ajoutez une ou deux femmes mariées, un Yorkshire .Mélangez le tout et dégustez ! Mais c’est qui qui tue ? Pour le savoir il va falloir me suivre, moi Cicéron Angledroit, jusqu’au bout de cette histoire Sacrément séducteur, non moins nonchalant et caustique, Cicéron Angledroit est un détective comme on les aime : irrévérencieux, un peu voyou, travaillant dans les marges. Un personnage qui s’inscrit dans la lignée des San Antonio et Burma, qui, à travers son regard décalé et impertinent, nous entraîne dans les noires arcanes dune famille en apparence bien sous tout rapport et qui livrera ses secrets dune manière pour le moins déconcertante.

Synopsis de « Seules les bêtes » de Colin Niel :

seules-les-betesUne femme a disparu. Sa voiture est retrouvée au départ d’un sentier de randonnée qui fait l’ascension vers le plateau où survivent quelques fermes habitées par des hommes seuls. Alors que les gendarmes n’ont aucune piste et que l’hiver impose sa loi, plusieurs personnes se savent pourtant liées à cette disparition. Tour à tour, elles prennent la parole et chacune a son secret, presque aussi précieux que sa propre vie. Et si le chemin qui mène à la vérité manque autant d’oxygène que les hauteurs du ciel qui ici écrase les vivants, c’est que cette histoire a commencé loin, bien loin de cette montagne sauvage où l’on est séparé de tout, sur un autre continent où les désirs d’ici battent la chamade. Avec ce roman choral, Colin Niel orchestre un récit saisissant dans une campagne où le monde n’arrive que par rêves interposés. Sur le causse, cette immense ile plate où tiennent quelques naufragés, il y a bien des endroits où dissimuler une femme, vivante ou morte, et plus d’une misère dans le coeur des hommes.

Synopsis de « L’amante d’Étretat » de Stanislas Petrosky :

lamante-detretat

Isabelle et Frédéric vivent une des plus belles histoires d amour qui soit, passionnée et fusionnelle. Mais un jour où Frédéric part s’adonner à sa passion, la planche à voile, il disparaît corps et bien en mer. Isabelle va doucement mais sûrement sombrer dans la folie sans l homme qu’elle aime. Stanislas Petrosky nous entraîne dans les méandres de la dépression. Jusqu’où le manque de l être aimé peut-il mener ? Mais l auteur venant du monde du polar, il se pourrait que L Amante d Étretat ne soit pas qu’une simple histoire d amour tragique.

 

 

Publicités