Synopsis :

miss-peregrine-1Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ». Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…

L’histoire …

Tout commence donc avec Jacob « Jake » Portman, jeune garçon de 16 ans, qui aime beaucoup passer du temps avec son grand-père et l’écouter lui raconter des histoires. Son grand-père est juif, et pour éviter d’être déporté dans un camp de concentration pendant la Seconde Guerre Mondiale, il est envoyé au Pays de Galles, dans un orphelinat pour enfants « particuliers », géré par Miss Peregrine. Pendant longtemps, Jake a cru tout ce que son grand père disait. Et puis, en grandissant, il a commencé à penser que tout ce qu’il racontait ne pouvait pas être vrai !

Un soir, Jacob retrouve son grand-père mourant, mortellement blessé par une créature étrange. Suite à ses hallucinations, ses parents le forcent à consulter un psy, qui lui conseille fortement de se rendre à l’orphelinat où son grand-père a été recueilli en espérant qu’il comprenne que les enfants particuliers n’ont jamais existé … Sauf qu’une fois sur l’île où se trouve l’orphelinat, Jacob découvre bien des choses, qui l’emmèneront dans des aventures auxquelles il ne s’était pas préparé.

Et le film dans tout ça ?

miss-peregrine-film

Personnellement, j’ai connu « Miss Peregrine et les enfants particuliers » parce que j’ai entendu parler d’un film qui allait sortir et qui était tiré de romans de Ransom Riggs… Avant ça , je ne connaissais pas . Je voulais aller le voir au cinéma, et finalement, je n’ai pas pu. Du coup, en attendant la sortie en DVD ou Streaming, j’ai attaqué la lecture du premier tome des aventures des enfants particuliers .

J’ai donc vu le film récemment, juste après avoir lu le livre. Et je dois dire que j’ai été vraiment déçue. Ils ont modifié beaucoup de choses, et l’ambiance du livre n’a, à mon goût , pas été vraiment retranscrite dans le film. Certains personnages ont été changés, leurs pouvoirs aussi.

La seule chose par laquelle j’ai été entièrement convaincue, c’est par le rôle de Miss Peregrine, interprété par Eva Green…

eva-green-miss-peregrines-home-for-peculiar-children

Elle remplit, à mon avis, son rôle à la perfection. C’est exactement l’idée que je m’étais faite d’elle , autant dans la tenue, dans l’intonation et dans la gestuelle. Pour le reste , je conseille plutôt le livre, qui est vraiment beaucoup mieux !

Mon avis sur le livre :

J’avais peur. Je ne vais pas le cacher, j’avais clairement peur de me retrouver dans un roman trop enfantin . Et finalement pas du tout !

La plume de l’auteur est belle et fluide. Et même si le livre peut être facilement lu par des jeunes adolescents, car l’écriture est belle et simple, un public adulte, aimant les romans fantastiques, peut aussi très bien accrocher et adorer cette histoire d’enfants particuliers.

L’histoire, en plus de tenir la route, est très intéressante. Les temps morts sont assez rares, et l’ensemble est suffisamment captivant pour vous donner envie de tourner les pages jusqu’à la dernière. C’est parce que j’ai beaucoup d’autres livres à lire, sinon je me serais jetée sur le deuxième tome.

Les personnages sont bien pensés. Chaque enfant particulier a sa particularité, souvent avec des côtés sombres. Et c’est aussi ce qui fait que le livre est aussi très agréable en lecture pour un adulte. Je pense notamment à un des enfants qui se balade avec des cœurs pour pouvoir ramener les gens ou les objets à la vie, enfin momentanément… C’est quand même pas forcément très gai… Mais ça donne un côté plus sombre à l’histoire et ça rend le tout très intéressant.

J’ai adoré les photos glissées entre les pages. Elles sont coordonnées au récit et ne le rendent que plus vrai. C’est vraiment très intéressant de voir une photo d’un personnage dont on est en train de lire la description. Ça nous permet de pouvoir plus facilement imaginer les scènes, les personnages et les actions qui ont lieu. De plus, les photos sont vraiment très belles, et originales.

La fin est bien pensée, l’action est présente et addictive. On tourne inlassablement les pages pour enfin savoir ce qu’il va se passer pour Miss Peregrine et les enfants ( la fin du film est partie dans tous les sens, rien à voir avec le livre, qui est beaucoup plus sensé et logique ).

Je vous conseille donc ce superbe roman, bon, léger, fluide, fantastique à souhait. De l’amour, de l’amitié, mais aussi une part assez importante de l’Histoire, celle avec un grand H, et surtout la Seconde Guerre Mondiale. Si vous avez des adolescents, ils aimeront sûrement aussi, c’est une lecture qu’ils apprécieront forcément.

miss-peregrine-tome-1

Publicités