Synopsis :

CVT_Sharko_9339 » Sharko comparait toujours les premiers jours d’une enquête à une partie de chasse.
Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s’élancent à la poursuite du gibier.
À la différence près que, cette fois, le gibier, c’était eux. « 

Eux, c’est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.
Lucie n’a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d’être confiée au 36, car l’homme abattu n’avait semble-t-il rien d’un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l’enquête et s’enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu’à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu’ils s’étaient efforcés de bâtir.

Mon avis :

Fervente admiratrice des écrits de Franck Thilliez, et particulièrement de sa saga autour de Lucie Hennebelle et Franck Sharko, j’attendais impatiemment qu’il sorte son dernier opus. Et quel livre ! Mais quel livre !! Un régal pour les yeux et pour la tête. Pressée de le lire mais triste de le finir…

Petit rappel de l’histoire …

Lucie et Franck. Deux flics du 36, quai des orfèvres.

Lucie Hennebelle se retrouve chez un potentiel kidnappeur en dehors d’une enquête officielle. Elle fouille chez lui pour tenter de vérifier une enquête non finie de son oncle décédé il y a peu. Elle n’est pas là officiellement et risque gros. Elle se fait surprendre par le suspect, Ramirez, pendant qu’elle fouillait sa cave. Il cherche à la tuer en l’étranglant, elle se défend et le tue avec son arme. Elle ne devait pas être là et se retrouve à être une meurtrière de quelqu’un chez qui elle est entrée illégalement. Paniquée, elle appelle Franck Sharko, son conjoint et supérieur. Pour la couvrir, il décide de masquer la scène de crime et de garder le silence.

Sauf qu’ils vont se retrouver à enquêter sur leur propre meurtre. Vont-ils se faire prendre ? Ou réussir à tromper tout le monde et mener leur équipe sur une fausse piste ? Les preuves parleront d’elles mêmes. Sauf qu’ils se retrouvent embarqués dans une histoire beaucoup plus compliquée que ce qu’ils auraient cru…

Une suite de livres autour de Lucie et Franck

Ce ne sont pas les débuts de Lucie et Franck. Ils comptent à leur actif deux livres en solo chacun, et « Sharko » est le sixième livre de leur duo. Le mieux, bien sûr, est de les lire dans l’ordre.

Les livres de Sharko :

  • Train d’enfer pour Ange Rouge
  • Deuil de miel

Les livres de Lucie :

  • La chambre des morts
  • La mémoire fantôme

Les livres en duo :

  • Le syndrome E
  • Gataca
  • Atomka
  • Angor
  • Pandémia
  • Sharko

Mais je vous explique tout ça mieux en vidéo :

Et je remercie Franck Thilliez lui-même d’avoir partagé ma vidéo avec un petit mot qui m’a beaucoup touché : « A ceux qui veulent tout savoir sur l’univers de Sharko et Henebelle, allez voir cette vidéo géniale sur « Un bon livre à lire » , qui résume tout ce qu’il faut sur l’univers des personnages !! Merci à « chacha » pour cette vidéo ! »

Une enquête dans l’enquête

Et oui! Que Lucie et Sharko soient obligés d’enquêter sur leurs propres preuves rend ce tome différent des précédents. On ressent une tension extrême pour eux dès le début. On sait qu’ils se foutent dans la mouise, et on a peur pour eux et leur famille. Ils pourraient être envoyés en prison pour le meurtre et la falsification des preuves. Autant dire qu’il vaut mieux que rien de ramène à eux… Et pourtant… Beaucoup d’éléments joueront avec leurs nerfs … et surtout les nôtres ! Autant dire que Mr Thilliez nous en fait voir des vertes et des pas mûres. On est sous tension et complètement accaparés par cette histoire où nos deux personnages favoris risquent gros, voire très gros !

Créer des preuves , créer une mise en scène, pour devoir ensuite l’étudier et le décortiquer pendant l’enquête, voilà ce à quoi Lucie et Sharko vont devoir faire face. Espérons pour eux qu’ils aient été plus malins … qu’eux mêmes !

Des thèmes évoqués effrayants

Autant dire que Mr Thilliez n’y aura pas été de main morte avec ses personnages principaux. Déjà Nicolas Bellanger, qui a quand même beaucoup souffert du décès de Camille ( voir Pandémia ), et qui est dans un état d’esprit très difficile. Il a vraiment du mal à remonter la pente, il est encore piégé dans le passé, malade de toute cette douleur qui le ravage.

À travers l’enquête, Lucie, Sharko et le reste du 36 vont être amenés à travailler notamment sur la thématique du sang. Le sang sous toutes ses formes et toutes ses utilisations. Ce que les victimes subissent est réellement écœurant mais on ne peut pas détacher nos yeux de ces lignes de tortures, on s’en nourrit, on veut absolument en savoir plus et voir jusqu’où ça va les emmener.

La peur et nos réactions face à la peur. Dès le premier chapitre, on baigne dans le thème du sang et de la peur. Tout y fait référence. Que ce soit l’absence de peur chez certains, ou au contraire, cette peur d’être découverts qui va littéralement bouffer Lucie et Sharko tout au long du livre.

Un livre coup de cœur

Les deux auteurs qui m’ont donné cette passion du polar et du thriller sont Maxime Chattam et Franck Thilliez. Autant dire que je n’en loupe aucun. Chaque sortie est notée dans le calendrier et attendue avec impatience.

L’évocation du titre « Sharko » m’a donné des frissons. J’ai eu peur, très très peur. J’ai imaginé tous les scénarios possibles. Mais dès l’ouverture du livre on se laisse aller, on oublie tout ce qu’on a redouté, et on se fait embarquer par le style de Franck Thilliez. Et quel régal ! On est pris entre cette envie furieuse de connaître la suite et celle de savourer chaque mot du roman, de continuer l’aventure aux côtés du 36 quai des orfèvres le plus longtemps possible.

Le fait que Lucie et Sharko soient directement concernés par l’enquête a rendu le roman encore plus prenant. En stress du début à la fin, on a clairement peur pour eux et pour  leur avenir.

Bref, je ne suis peut-être pas 100 % objective parce que pour moi, la saga autour de Lucie et Sharko, c’est une saga coup de cœur, la saga chouchou. La plume est complètement addictive, le style est envoûtant, l’histoire est sensationnelle. Et là pour le coup, l’histoire est fascinante et absolument terrible en même temps. Une lecture qui va me marquer. Un excellent livre, si ce n’est le meilleur de la saga, pour moi en tout cas. Je l’ai savouré et surkiffé. Lisez-le, foncez !!

sharko

Publicités