Synopsis :

malgré elleParis, 1989. Au très chic lycée Henri-IV, les réputations se font et se défont. La magnétique Emma n’a pas conscience du pouvoir d’attraction qu’elle exerce sur les garçons. Yann. Arno. Manu… La liste de ses prétendants est longue. Mais c’est en Tom, ado solaire fou de sensations fortes, qu’elle a trouvé un alter ego. Lui qui la connaît si bien.Un drame va survenir et assombrir le tableau de cette adolescence parfaite.Paris, 2015. Les chemins se sont séparés. Tom est resté ce casse-cou qui faisait tomber les filles, profitant de la revente de sa boîte pour se laisser le temps de vivre. Jusqu’à ce jour où Lukowski, ancien d’Henri-IV envers lequel Tom se sent redevable, laisse deux messages désespérés, l’implorant de le retrouver.Une fois sur place, il découvre la dépouille de son vieux camarade, flottant entre les rochers d’une lointaine côte suédoise. À l’intérieur de la maison voisine, un ordinateur portable et, sur l’écran, un défilé de photos accompagnées d’un mail menaçant. Emma ado, Emma adulte, Emma partout, sur chaque prise de vue. Qu’est devenue sa meilleure amie ? Qui était-elle réellement ? Pour qui et pour quoi devraient-ils tous payer après vingt-six ans ?

Mon avis :

Un livre qui nous embarque à 100 à l’heure. Aucun répit, on est complètement emmenés avec Emma et Tom dans une histoire qui les dépasse complètement , avec un twist final auquel je m’attendais, mais pas dans une telle complexité ! J’ai été littéralement séduite par la plume de David-James Kennedy, et son style très oppressant et stressant. Une excellente lecture !

Des personnages attachants

Emma, la cible de toutes ces photos envoyées au fur et à mesure du livre. Emma donnait une image d’elle belle et forte, elle qui avait un secret à garder toutes ces années, bien enfoui au fond de sa mémoire. Un secret qui date de 1989, il y a 26 ans… Elle qui a toujours hypnotisé les garçons, elle ne se sent pas à sa place en couple. Elle est devenue médecin, comme son père avant elle. Et elle a tenté d’oublier les années lycée et ce week end noir…

Tom, un homme toujours aussi amateur de sensations fortes, comme quand il était lycéen en 1989. Comme tout le monde, il était attiré par Emma et sa beauté magnétique. Les années ont passé, et il profite de la vie après la revente de son entreprise très florissante. Il a gardé contact avec Lokowski, un ancien ami de lycée, envers qui il a une dette. Et quand ce dernier l’appelle, poursuivit par un tueur, Tom fonce tête baissée pour venir au secours de son ami. Mais il va se mettre dans une galère qui changera tout ce qu’il avait prévu.

Des voyages…

Mais que s’est-il passé ce fameux week-end noir en 1989 ? Que sait Emma ? Que cache t’elle ? Tant de questions qui tourneront et retourneront au fil des pages. L’histoire va emmener Tom et Emma à travers la Suède, le Danemark, l’Écosse, et les Etat-Unis. L’auteur nous fait voyager à travers la planète mais aussi autour de ce passé que nos deux personnages tentent de remonter et de percer. J’ai adoré ce côté déplacement, voyage, découverte de pays.

… et des rebondissements !

Un livre qu’on lit en apnée. Chaque situation amène à une autre qui se révèle encore plus dangereuse et qui les met dans une posture encore plus périlleuse. Les situations difficiles et stressantes s’enchaînent et embarquent le lecteur dans une succession d’événements qui mettent la vie de Tom et Emma en jeu.

Tom et Emma remontent le fil de l’histoire au fil de leurs découvertes. Chaque nouvelle information leur permet de se rendre dans un nouveau lieu, sous la pression d’hommes de main armés jusqu’aux dents, qui font tout pour les supprimer avant qu’ils ne découvrent la vérité.

Une lecture agréable et envoûtante

Déjà, le style de l’auteur est très addictif. Je le découvre avec » Malgré Elle » mais je n’hésiterai pas à me procurer « Ressacs », son premier roman. Sa plume est légère et il a très bien compris comment instaurer pression, stress et tension dans ses écrits. Il ne s’essouffle jamais, et on est franchement happés de la première à la dernière page.

Le twist final était attendu. On savait qu’on allait tout comprendre à la fin et découvrir qui était derrière tout ça, mais l’auteur a quand même réussi à me surprendre par les déclarations. Il a réussi à nous envoyer sur une fausse piste, pensant que c’était quelqu’un d’autre qui tirait les ficelles. J’avoue avoir été complètement bluffée par cette fin inattendue et vraiment très intéressante de par son rapport avec l’histoire et le fil conducteur.

Un bon livre à lire !

Oh que oui, vous ne pouvez pas passer à côté d’une lecture si agréable, intéressante et aboutie. Un livre qui ne passe pas inaperçu, et que je recommande. Une histoire bien pensée, des personnages attachants, une bonne dose de tension , le tout pour une lecture addictive, passionnante et surprenante.

Bref, foncez !

J’en parle en vidéo dans mon bilan lecture de mai !

malgré elle

Publicités