« La disparue de la cabine n°10 » de Ruth Ware

Synopsis :

la disparue de la cabine 10Une semaine à bord d’un yacht luxueux, à silloner les eaux du Grand Nord avec seulement une poignée de passagers.
Pour Laura Blacklock, journaliste pour un magazine de voyage, difficile de rêver d’une meilleure occasion de s’éloigner au plus vite de la capitale anglaise.
D’ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et les invités très sélects de l’Aurora rivalisent de jovialité. Le champagne coule à flot, les conversations ne manquent pas de piquant et la cabine est un véritable paradis sur l’eau.
Mais dès le premier soir, le vent tourne. Laura, réveillée en pleine nuit, voit la passagère de la cabine adjacente être passée par-dessus bord.
Le problème ? Aucun voyageur, aucun membre de l’équipage ne manque à l’appel. L’Aurora poursuit sa route comme si de rien n’était.
Le drame ? Laura sait qu’elle ne s’est pas trompée. Ce qui fait d’elle l’unique témoin d’un meurtre, dont l’auteur se trouve toujours à bord…

 

Mon avis :

Un roman intéressant qui a su éveiller ma curiosité. Je voulais savoir ce qui allait se passer à la fin. Je n’ai pas été déçue, malgré le fait que ce ne fut pas hyper palpitant, j’ai quand même passé un bon moment de lecture !

L’histoire :

Laura « Lo » Blacklock est journaliste pour un magazine de voyages. D’habitude, ce n’est pas elle qui est envoyée pour tester les croisières de luxe, mais sa supérieure étant en congés maternité, Lo est heureuse de pouvoir enfin partir une semaine sur l’Aurora, superbe bateau de luxe équipé de spa, jacuzzi, etc… Modeste par sa taille, seulement dix cabines sont disponibles pour les invités. Cette croisière permettra à Lo de décompresser après le cambriolage qui a eu lieu chez elle quelques jours auparavant. Autant mêler l’utile à l’agréable !

Sauf que la croisière ne se passe pas du tout comme prévu et Lo va être témoin d’un meurtre dans la cabine voisine. Ayant une forte tendance à la boisson et aux anti-dépresseurs, elle ne sera pas crue… Le souci, c’est qu’aucun invité et aucun membre d’équipage ne manque à l’appel. Mais qui est cette personne que Lo a vu tomber du bateau ? Et saura-t’elle découvrir qui est le meurtrier ? Ses recherches et son obstination la mettront sûrement en danger …

Une histoire bien ficelée

Agréablement surprise par la fin que nous propose l’auteure, j’ai apprécié ce moment de lecture. Certes, il n’y a rien de transcendant dans toute l’histoire, mais c’était pour moi assez bien ficelé, avec des personnages qui ne sont certes pas très attachants mais assez crédibles.

Déjà, le côté huis-clos. Si vous suivez mes chroniques, vous savez que c’est une ambiance que j’affectionne particulièrement. Alors certes, c’est un huis-clos de luxe, mais un bateau en pleine mer, loin de tout signe de vie extérieur, avec un meurtre, et donc un meurtrier parmi les passagers. En se mettant un peu à la place du personnage de Lo, je pense que moi aussi j’aurais eu une tendance légère à la panique, surtout qu’elle a la sale manie de crier sur tous les toits qu’elle a vu quelque chose. Elle serait donc logiquement la prochaine cible du tueur, à moins que tout le monde ne s’évertue à la faire passer pour folle…

Et puis de nombreux personnages gardent un côté plutôt énigmatique, et on ne connait pas vraiment leurs desseins. Quelques trucs m’ont un peu chagriné, des discours ou dialogues, qui, une fois la fin connue, nous donnent l’impression d’avoir été mis là juste pour nous induire en erreur, car ils n’ont pas vraiment de logique dans le sens du dénouement.

Malgré cela, j’ai trouvé la fin plutôt bien pensée, et assez bien amenée. Le dernier chapitre permet de connaître tout savoir. L’histoire est close une fois le livre refermé. Pas vraiment de questions en suspens.

Un personnage principal antipathique

Aïe aïe ! J’ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Lo, quasiment jusqu’à la fin. J’ai eu l’impression d’avoir une pâle copie de « La fille du train » ( au niveau du personnage principal, pas de l’histoire ). Une fille qui boit énormément. Mais quand je dis énormément, c’est vraiment en très grosses quantité. Elle passe son temps à faire passer le goût d’un truc ou à entamer une conversation avec de l’alcool en main. Elle est fatiguée : elle boit. Elle veut dormir : elle boit . De même, si elle a mal au crâne, ou si elle a la nausée, ou si elle est stressée… bref, déjà elle perd en crédibilité ( et cela je pense que c’est volontaire de la part de l’auteure, afin que le lecteur se mette à douter des propos du personnage principal, alors que généralement c’est à lui qu’on se fie le plus ) et du coup on a envie de lui mettre des tartes. La voir se gaver d’alcool tout le temps, ça a eu le don de me soûler ( sans mauvais jeu de mots bien sur 🙂 )

Mis à part ça, sur la fin, son comportement s’améliore nettement, et ça en devient plus agréable. Les autres personnages sont étranges. On a toujours l’impression de fausseté, qu’aucun n’est jamais sincère, que chacun cache un secret ou un non-dit. C’est déroutant et accablant. En qui avoir confiance ? Peut-on même avoir confiance en Lo elle-même ??

Un livre qui se laisse lire

Je ne dirais pas que c’est la lecture du siècle, loin de là, mais à mon humble avis, ça se laisse bien lire. J’ai apprécié l’histoire, même si j’ai eu plus de mal avec les personnages. J’ai aimé ce côté huis clos et surtout, la fin m’a plu : c’était typiquement le genre de dénouement que j’attendais, même sans savoir exactement ce qu’il raconterai, mais il m’a convenu, par rapport au reste de l’histoire.

Pour moi un peu trop de passages de « beuverie », l’action qui a du mal à démarrer, mais l’auteure a su piquer ma curiosité et laisser durer le suspense jusque la fin. Il se lit plutôt bien, assez rapidement, et vraiment, j’ai passé un bon moment de lecture !

 

Une réflexion sur “« La disparue de la cabine n°10 » de Ruth Ware

  1. Pingback: Bilan lecture de Janvier 2018 – Un bon livre à lire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s