« L’obscur » de Frédéric Livyns

Synopsis :

l'obscur2008. L’inspecteur Vernan est en charge de la plus grande affaire criminelle de l’histoire de son district. Un massacre monstrueux commis au sein d’une secte inquiétante que les journalistes n’ont pas hésité à nommer Les démons de Francheville.

2011. En emménageant dans leur nouvelle maison, Virginie espérait que cela ressouderait les liens familiaux mis à mal. Mais très vite, des choses étranges se produisent : des ombres semblent se faufiler la nuit, des murmures se font entendre, ses parents se mettent à agir bizarrement… Le havre de paix qu’elle avait imaginé se transforme lentement en piège impitoyable.

Bien décidée à résoudre le mystère qui plane sur la demeure, elle croisera la route de l’inspecteur Vernan. L’homme est toujours obsédé par le massacre qui a eu lieu dans la bâtisse bien des années plus tôt et semble en savoir plus qu’il ne veut le dire.

Lorsque de nouveaux meurtres sauvages se produisent dans le quartier, le policier et l’adolescente fouilleront dans le passé pour trouver la clé de l’énigme.

Et ce qu’ils y découvriront dépassera de loin le pire de leurs cauchemars !

 

Mon avis :

Un roman qui a pour but premier de vous faire frissonner et c’est un pari réussi ! Un auteur que je découvre grâce à ce roman, et ce ne sera pas le dernier que je lirai, c’est certain !

L’histoire :

Virginie emménage avec sa famille dans une grande maison de Francheville. Une superbe affaire selon son père ! Mais rapidement, des choses étranges commencent à se produire… Des bruits et des murmures se font entendre, des ombres se faufilent dans la pénombre, la porte de la cave s’ouvre seule… et ses parents commencent à agir étrangement. Cela aurait-il un lien avec le massacre qui a eu lieu trois ans auparavant dans la maison ?

Virginie va devoir mener son enquête et trouver des personnes sur qui compter, pour tenter de sauver ce qu’il reste de sa famille et protéger son petit frère Joey et sa sœur d’à peine quelques mois de cette effroyable histoire…

Du stress et de l’angoisse

J’étais prévenue que ce roman allait me stresser, et c’est chose faite ! Arrivée à la moitié de l’histoire, je n’avais déjà plus aucun ongle à ronger ! L’auteur a su nous faire monter la pression tout en restant assez vague pour que l’on s’imagine encore plus de choses. La maison est le centre de l’histoire. C’est elle qui abrite cette ombre menaçante. Elle est étrange… Et c’est sans parler de la fresque murale qui donnerait presque l’impression d’être vivante….

Frédéric Livyns a bien compris comment emmener le lecteur là où lui le décide, quitte à nous faire faire des cauchemars, peu importe au final, on frissonne et on aime ça ! Rien de tel qu’un roman comme celui-ci pour faire travailler les esprits débordants d’imagination et vous flanquer la trouille de rester seul chez vous …. surtout si vous avez une cave …

Une histoire bien menée

L’histoire est simple et sans accroc. On a juste à suivre et se laisser embarquer par Virginie, cette jeune femme qui va devoir porter l’espoir de toute la famille afin de les aider à sortir de cette maison de l’horreur. Tout est dit avec beaucoup de subtilité. On ne s’attarde pas sur le massacre, ni l’état des corps, mais on sent que l’ambiance est lourde et chargée, que la maison n’est pas complètement innocente. Cette vieille demeure est pour moi un personnage à elle seule. Elle abrite en son sein quelque chose de dangereux, de noir, de violent. Et on comprend tout à la fin, lorsque l’auteur nous donne toutes les clés pour déchiffrer l’innommable, cet être obscur…

J’ai aimé ce côté très actif du personnage principal. Virginie cherche réellement à faire de son mieux et fera tout pour comprendre ce qu’il s’est passé et ce qu’il va encore pouvoir leur arriver si elle ne fait rien. Elle est intelligente, et poussée par son amie et par le vieux voisin qui en sait plus qu’il ne le dit, elle essaiera de dénouer toute l’histoire afin de sortir sa famille de ces lieux maudits.

Un roman pour frissonner !!

En bref, si vous décidez de lire « L’obscur » de Frédéric Livyns, attendez-vous à frissonner et à angoisser. Il ne laisse pas vraiment de répit, et la lecture se fait bien souvent en apnée, jusqu’à la toute fin, que non seulement je n’avais pas vue venir mais qui en plus m’a complètement laissée sur les fesses !!

Une histoire simple et sans fioritures, qui je l’espère, vous plaira autant qu’à moi ! Dans tous les cas, ne vous fiez pas à la couverture, qui ne laisse rien présager de ce qui se passe au fil des pages. Un auteur à découvrir et suivre, je ne manquerai pas de me pencher sur ses autres histoires ! Frissons garantis !

 

 

Une réflexion sur “« L’obscur » de Frédéric Livyns

  1. Pingback: Bilan lecture de Février 2018 – Un bon livre à lire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s