Le Mois d’Avril a été plus léger en quantité de romans lus, mais ils sont tous assez conséquents en nombre de pages ( entre 400 et 750 ). J’en ai lu 7, et un autre ( un gros pavé ! ) est entamé et sera fini en mai. Globalement de bonnes lectures, voire des coups de cœur !

« Outlander T3 : Le voyage » de Diana Gabaldon

Outlander 3C’est le pavé que je n’ai pas encore fini. J’ai fait une pose à environ 60% du roman, afin de pouvoir avancer un peu dans mes autres livres. Cette saga reste une saga de cœur, dans laquelle je ne m’ennuie pas et dont les pages se tournent à la vitesse grand V! L’auteure est très douée au niveau de la mise en page, et l’alternance dialogue et description assez courante nous rend le tout très agréable à lire. Je ne m’en lasse pas !

« Agatha Raisin: Sale temps pour les sorcières » de M. C. Beaton

9782226400338-jBien que ce soit le neuvième tome des aventures d’Agatha Raisin, j’ai découvert ce personnage So British à travers cette histoire de sorcière et d’hôtel pour retraités… Une histoire abracadabrantesque certes, mais intéressante. L’égocentrisme perpétuel du personnage d’Agatha Raisin m’a exaspérée et agacée pendant une bonne partie du roman, mais elle a su s’adoucir sur la fin, ce qui m’a permis de l’apprécier plus justement. L’histoire est très bien menée et relativement drôle. Ça a été une belle découverte pour moi, et je continuerai sur ma lancée en vous parlant du dixième tome au mois de Mai.

https://unbonlivrealire.wordpress.com/2018/04/03/agatha-raisin-sale-temps-pour-les-sorcieres-de-m-c-beaton/

« La forme de l’eau » de Guillermo Del Toro et Daniel Kraus

la forme de l'eauUn roman qui m’a fait sortir un peu de mes habitudes de lecture ! Un livre plutôt fantastique / romantique, on est donc bien loin des polars et des thrillers. Une superbe histoire, des personnages originaux, profonds, où le message que les auteurs veulent faire passer est caché et pourtant bien visible. J’avoue avoir été intriguée suite à la sortie du film ( que je n’ai pas encore vu ), et je ne regrette pas cette lecture qui m’a émue et fait beaucoup de bien. L’originalité du roman ainsi que l’image qu’il véhicule mérite qu’il soit plus connu.

https://unbonlivrealire.wordpress.com/2018/04/09/la-forme-de-leau-de-guillermo-del-toro-et-daniel-kraus/

« Le mal en soi » d’Antonio Lanzetta

le mal en soiCoup de cœur certain pour ce thriller italien ! Une ambiance sombre, une alternance passé et présent, un rythme effréné. Bref, c’est un roman qu’on ne lâche pas une fois commencé, et qui ne vous lâchera pas non plus. Le style de l’auteur est brut, percutant, et l’impression de réalité est incroyable. Entre les scènes gores, sans forcément être surchargées de détails glauques, et les personnages auxquels on s’attache, j’ai pris un plaisir fou et je n’ai pas vu passer la lecture. ! Je conseille absolument !

https://unbonlivrealire.wordpress.com/2018/04/11/le-mal-en-soi-de-antonio-lanzetta/

« Le coupable idéal » de Steve Cavanagh

un coupable idéalBien que le synopsis ne m’attirait pas plus que ça, j’avais eu tellement de bons échos de cet auteur montant que j’ai voulu essayer. Et en plus d’être une belle surprise, ça a surtout été un beau coup de cœur ! J’avais peur car plus de 500 pages d’un roman qui se passe en 48h avec un avocat en personnage central pouvait laisser entendre quelque chose de lent, mais pas du tout ! Rythmé, addictif, simple, percutant et fort, ce roman est incroyable ! On voit rarement le côté « procès » des enquêtes, et là on est en plein dedans. On étudie les preuves, on leur donne un sens et on les utilise dans notre sens. Bref, un roman qui ne laisse pas indifférent !

https://unbonlivrealire.wordpress.com/2018/04/22/un-coupable-ideal-de-steve-cavanagh/

« Toutes blessent, la dernière tue » de Karine Giébel

toutes blessent la dernière tueDéception pour ma part, pour ce roman qui en plus de s’annoncer prometteur recevait quantité d’éloges. J’ai eu l’impression de me retrouver dans une surenchère de violence inutile et non sentimentale, sur un personnage central qui a sûrement un côté sadique pour en redemander autant. Le thème de l’esclavagisme moderne, surtout sur les enfants, était pourtant un sujet sensible qui aurait pu être exploité de manière plus significative à mon sens, si la violence avait été moins hyperbolée. De plus, j’ai retrouvé une imitation peut être trop prononcée de son roman « Meurtres pour Rédemption » qui avait par contre été plus réaliste et plus puissant pour moi. Ça reste néanmoins un livre fort et je comprends qu’il plaise autant.

https://unbonlivrealire.wordpress.com/2018/04/23/toutes-blessent-la-derniere-tue-de-karine-giebel/

« L’appât » de Daniel Cole

005395069La tant attendue suite de « Ragdoll » était pour moi une évidence. Je voulais voir si je pouvais enfin être conquise par cet auteur qui a fait verser beaucoup d’encre. Entre ceux qui avaient adoré son premier opus, ceux qui avaient cordialement détesté, et ceux qui, comme moi, était assez mitigés sur leur retour. Ici, on retrouve encore une fois des meurtres atroces et bien pensés, peut-être trop. Par contre, l’histoire est sans temps mort. On ne s’arrête jamais, même pour respirer. De la tension du début à la fin et des personnages qui ont gagné en profondeur, en talent, et en humour. J’ai été beaucoup plus séduite par ce second roman, qui en plus de se lire très bien et très vite, ne nous laisse aucun répit. Excellente lecture ! Pressée de lire le troisième tome.

https://unbonlivrealire.wordpress.com/2018/04/25/lappat-de-daniel-cole/

« Le manuscrit inachevé » de Franck Thilliez

9782265117808ORILa sortie que j’attends chaque année en Mai : LE roman de Franck Thilliez, et cette fois-ci, il venait jouer par chez moi, sur ma Côte d’Opale. L’enchevêtrement de « manuscrits inachevés » les uns dans les autres a de quoi faire perdre la tête au lecteur. On a l’impression d’être menés par le bout du nez par un auteur sûr de lui et confiant, et qui nous emmène vers une claque finale qui en surprendra plus d’un. Un style toujours aussi vif et agréable, j’ai eu une fois encore un coup de cœur pour ce one-shot si spécial, qui nous montre encore une fois le talent incontestable de cet auteur devenu une référence nationale en matière de thrillers et polars.

https://unbonlivrealire.wordpress.com/2018/04/29/le-manuscrit-inacheve-de-franck-thilliez/