Audible – 26h et 32h d’écoute

Synopsis :

« Outlander Tome 1 : Le chardon et le tartan » :

outlander 1 audio1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.

Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?

« Outlander Tome 2 : Le talisman » :

outlander 2 audio1968. À la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Écosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures…

Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Eduard Stuart d’accéder au trône, un événement qui marquerait le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu’on ne peut modifier le cours de l’histoire impunément…

 

Mon avis :

Magique ! Une voix qui nous emporte au gré du vent, entre les collines des Highlands et les vastes lacs d’Ecosse. J’ai eu un énorme coup de cœur pour la voix envoûtante de Marie Bouvier !

Vous le savez maintenant, Outlander, c’est une saga coup de cœur pour moi. J’ai accroché dès les premières pages à l’aventure de Claire et Jamie, à travers le temps, l’espace, les guerres et la famine, l’Histoire et l’amour. J’ai aimé la série, j’ai dévoré les romans, et j’avais envie de m’y replonger mais d’une autre façon. J’avais donc entamé l’écoute du premier tome de Outlander, car je roule beaucoup chaque jour. Et quel plaisir ! La voix de Marie Bouvier est douce et agréable !! Elle change de tonalité, d’accent selon les personnages. On les voit presque apparaître sous nos yeux, on savoure beaucoup plus les romans de cette façon ! C’est incroyable, car au final, je me suis rendue compte que certains passages lus ne m’avaient pas forcément marqués plus que ça, mais en audio ils prennent une ampleur complètement différente. Ils ont plus de profondeur, plus de sens. J’ai redécouvert les romans de Diana Gabaldon !

La voix de Marie Bouvier m’a fait passer par tout un tas de ressentis et de sentiments différents. Pour ceux qui connaissent l’histoire, la fin de la première saison est dure à lire. Même dans la série, c’est dur à voir ! C’est plein de souffrance, d’émotions. Et l’écoute audio du roman a été pour moi une vraie torture à ce moment-là. Je n’ai pas pu finir le premier tome, tellement les sentiments étaient forts. La voix était bouleversante, enivrante. J’ai ressenti la douleur des personnages, toutes les sensations étaient là, et vibraient à l’écoute de la voix de Marie Bouvier.

Elle rend les échanges plus vivants, donne vie aux personnages, rend les lieux plus réels. Je suis réellement impressionnée de la capacité qu’elle a à donner une voix différente à chaque personnage, et être capable de toujours réutiliser la même durant toute la lecture!

Les tomes sont longs, mais aussi prenants et captivants. Mais c’est avec un plaisir certain que je revenais à chaque fois vers l’écoute des romans. J’ai complètement délaissé la musique pour me replonger dedans à chaque fois que je le pouvais.

Vous vous en doutez bien, je n’ai pas résisté, j’ai commencé le troisième tome … 🙂

Publicités