Éditions Poetic Shivers – Parution le 15 Juin 2019

Synopsis :

cemetery challenge#cemeterychallenge

« une nuit de trouille ou on te dépouille »
Si tu ne veux pas que ton nombre d’amis devienne des euros, accepte de dormir au milieu des caveaux !
Tel est le principe du dernier challenge à la mode sur Facebook. De nombreux jeunes ont relevé le défi avec succès. Marion, quant à elle, a échoué.
Invitée par un contact à passer une nuit, seule, dans le cimetière abandonné de Lécluse, situé à une dizaine de kilomètres de Douai, la jeune fille de seize ans n’est jamais rentrée. Sa mère, folle d’inquiétude, requiert l’aide de Maroussia Predzick, son amie d’enfance. Cette dernière est la mieux placée pour retrouver l’adolescente. Friande de ce genre d’endroits, elle connait bien les lieux; elle s’y est déjà rendue à deux reprises cette année pour prendre quelques clichés. Mais lors de ces expéditions-là, il faisait jour…
Que se passe-t-il lorsque la nuit tombe, plongeant le site dans l’obscurité la plus extrême?
Quel monstre se tapit dans les alentours, guettant dans la pénombre ces baroudeurs imprudents ?

 

Mon avis :

Encore une fois, Christelle Colpaert Soufflet a su m’embarquer dans son monde si noir et pesant ! Je l’avoue, ce roman m’a stressée et effrayée ! Certaines scènes sont très dures et cruelles ! J’ai eu du mal à passer à autre chose. Bref, gros coup de cœur !!

Nous allons suivre Maroussia, jeune femme intrépide, friande des lieux hantés, qui s’est dévouée pour partir à la recherche de la fille de sa meilleure amie, disparue lors d’une nuit dans un cimetière. Le nouveau défi à la mode est peut-être plus dangereux qu’il y paraît. Mais Maroussia ne s’attendait sûrement pas à être emmenée dans une histoire aussi folle !

Et là, amis lecteurs, préparez-vous à frissonner !! Ce que Maroussia va vivre dépasse de très loin l’horreur que vous auriez pu imaginer ! L’ambiance est sombre, glauque, effrayante. J’ai vraiment eu peur, à de nombreux moments. On est pris au piège de ce cimetière avec elle, et on n’a pas le choix : on doit faire face à nos peurs et tout ce qui surgira de l’ombre.

Vous le savez, j’adore les romans de Christelle Colpaert Soufflet. Pour écrire ses sombres errances, dont « Cemetery Challenge » fait partie, elle va visiter les lieux, elle s’en inspire, elle cherche leur passé. Elle réussit à chaque fois à nous faire vivre les histoires comme si on y était. Et ici, avec ce cimetière de Lecluse, dans le Nord, on sent qu’elle s’est encore une fois inspirée d’un lieu existant, qu’elle a vu, qu’elle a arpenté. Les pierres tombales, le décor en général, tout est là pour nous glacer le sang. On ressent la véracité des lieux et je pense que ça influence notre sensibilité sur les événements. Inconsciemment, on se dit que tout pourrait être vrai, et c’est là, je pense, le vrai talent de cette auteur. Elle réussit à nous faire croire en son imagination !

 En bref :

Saisissant, stressant, effrayant : voilà la recette du « Cemetery Challenge » de Christelle Colpaert Soufflet ! Maroussia part à la recherche d’une jeune fille disparue dans un cimetière, sans vraiment savoir à quoi s’attendre. Et justement, elle s’attendait à tout, mais pas à ça !! Et nous, pauvres lecteurs, on n’aurait jamais pu prévoir une telle histoire !!

Cette lecture m’a bouleversée, chamboulée, marquée au fer rouge, complètement scotchée. J’ai eu du mal à m’en remettre, tellement c’était osé, complètement fou et tellement plausible ! J’aime justement constater à quel point la frontière entre le réel et la fiction peut-être si difficile à discerner ! Gros coup de cœur pour ce roman !

 

Publicités