« Inconditionnelles » de Marlène Charine

Éditions Calmann Levy – Parution le 7 avril 2021 – 342 pages

Synopsis :

« Venez ! Elles sont là ! » La capitaine Silke Valles et son équipe viennent d’investir une maison délabrée sur les hauteurs d’Annecy. Au sous-sol, une des trois fillettes enlevées dix jours auparavant gît, inconsciente, dans une baignoire remplie de glace. Les deux autres sont recroquevillées à côté, terrifiées mais indemnes.

Le ravisseur a été abattu dans l’assaut, l’affaire est donc officiellement close. Et pourtant, insidieusement, d’indice en indice, une interrogation fait son chemin dans l’esprit de la capitaine Valles, mais aussi dans celui de Garance, Cora et Blandine, les mères des trois fillettes : et si ça n’était pas fini ?

Mon avis :

Ce roman monte au fur et à mesure de la lecture, jusqu’à vous surprendre par une fin plutôt imprévisible, en tout cas pour moi ( mais je ne suis pas un modèle, j’essaie de ne pas réfléchir au possible dénouement en lisant, je me laisse juste porter par l’auteur ). Alors bien qu’il commence de manière plutôt calme, il va progressivement vous fournir de bonnes raisons pour rester accroché à ses pages !

Nous démarrons l’histoire avec des policiers, qui rentrent dans une maison isolée et retrouvent à la cave les trois fillettes qu’ils recherchaient depuis près de 10 jours. Trois fillettes enlevées, séquestrées, qui ont certainement subi des horreurs sans nom pendant ces jours de captivité. La capitaine de police Valles va enquêter jusqu’au bout pour éclaircir toutes les zones d’ombres, sans penser un seul instant aller aussi loin dans l’horreur.

Je pourrais qualifier ce roman d’enquête policière même s’il a, à mon sens, aussi beaucoup du thriller domestique. Nous passons énormément de temps avec Cora, Blandine et Garance, les trois mamans des trois petites filles enlevées. Nous saurons comment elles vont survivre au choc, à la réaction de leurs filles et ce qu’elles découvriront de cette séparation infernale de plusieurs jours. Vous verrez donc que chaque victime réagit différemment et c’est ce qui animera principalement le premier tiers de l’histoire.

L’auteure installe donc son histoire, en s’intéressant plutôt aux répercussions de ces enlèvements, mais surtout au retour des enfants, sur leur vie de famille, leurs habitudes, leurs peurs, leurs réactions. C’est même assez rare à mon sens de se retrouver dans une histoire qui commence par la libération des personnages, plutôt que par leur enlèvement. C’est donc un regard différent que l’auteure choisi de nous apporter sur cette thématique, et à mon sens, ça apporte un vrai plus à l’histoire.

Le style est plutôt fluide, les chapitres sont courts, les pages s’enchainent, les personnages sont attachants, surtout la capitaine Valles. Je dois avouer que les mères m’ont plutôt insupporté mais n’étant pas dans leur situation, je ne sais pas comment je réagirai moi même. J’ai aimé la façon dont l’auteure amène le dénouement, et nous fait nous poser des questions. C’est intelligemment mené et bien pensé. J’ai été séduite par cette histoire, et j’avoue avoir envie de me procurer son premier roman « Tombent les anges ».

Un roman que j’ai vraiment beaucoup aimé, qui monte crescendo et qui ne s’arrête pas avant de nous avoir dévoilé toutes ses ficelles. Si vous aimez les enquêtes sans trop de pression, et qui pourtant vous font avaler les pages, ce roman est pour vous !

Une réflexion sur “« Inconditionnelles » de Marlène Charine

  1. Pingback: Bilan Lecture Mai 2021 | Un bon livre à lire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s