« 1991 » de Franck Thilliez

Éditions Fleuve Noir – Parution le 6 mai 2021 – 504 pages

Synopsis :

La première enquête de Franck Sharko ! 

En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l’école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l’affaire des Disparues du Sud parisien. L’état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau. Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours. 
Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu’à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d’entrer en possession d’une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu’il a pu imaginer…

Mon avis :

Quand Franck Thilliez décide de consacrer son nouveau roman à mon flic préféré, je ne peux que me jeter dessus. Le seul souci, c’est de s’en remettre une fois la lecture finie… Car oui, j’ai beaucoup de mal à lire autre chose une fois les romans de Mr Thilliez terminés. Et cette nouvelle enquête de Sharko ne fait que confirmer la règle instaurée depuis plusieurs années.

Nous retrouvons le jeune Franck Sharko pour sa première enquête au 36, Quai des Orfèvres. Il vient de débarquer du Nord, sa région natale, où il a laissé sa compagne Suzanne, le temps qu’il s’installe sur Paris. Il débarque ainsi dans une nouvelle équipe, où il va devoir faire ses preuves. On est loin du Franck Sharko qu’on connait, vraiment sûr de lui. On le rencontre à la trentaine, jeune recrue de la Crim’. Bien qu’il ait déjà des caractéristiques de l’homme mûr qu’on connaîtra par la suite, il doit s’imposer, montrer qu’il est là et qu’il en veut ! Il va découvrir le corps torturé d’une jeune femme dans une maisonnette isolée… Oui, ça commence plutôt fort. Puis tout va s’enchaîner, et Sharko devra donner le meilleur de lui-même, quitte à en laisser des plumes…Son équipe est intelligente et soudée, habituée à ce genre d’enquêtes, toujours aussi glauques, toujours aussi noires. Notre héros n’aura pas d’autre choix que de suivre le rythme, et d’essayer d’aider autant qu’il peut.

Les romans de Franck Thilliez sont devenus un rendez-vous annuel. Je ne les loupe sous aucun prétexte et il est souvent lu dans la foulée. Je n’ai jamais été déçue de ses histoires, bien au contraire. Il arrive encore, après toutes ses années, à me surprendre en arrivant sur des thèmes auxquels je ne m’attendais pas et en maniant avec une habilité incroyable les mots et l’ambiance, pour jouer au maximum avec le lecteur et sa perception de l’histoire. Lire un Thilliez c’est affronter un génie et commencer la lecture en étant certain qu’il va nous manipuler jusqu’à l’éclat final.

Nous offrir la première enquête de Sharko sur un plateau doré, Mr Thilliez ne pouvait pas faire mieux comme cadeau! Ce Sharko trentenaire est charismatique, passionné, fougueux. Il me plait encore plus que celui que j’ai appris à connaître avec les années et son esprit d’équipe, sa sympathie, ses idéaux font de lui un personnage encore plus attachant. J’espère que l’auteur continuera de nous proposé des histoires du passé, qui à mon sens, donnent une dimension vraiment profonde à ses personnages.

Comme à son habitude, Franck Thilliez est inventif, précis, captivant. Il thématise, amène un sujet, rebondit sur un autre. Sa plume pousse le lecteur à enchaîner les pages et les chapitres, jusqu’au dénouement. C’est fluide, intelligent et sous le couvert d’une manipulation évident mais tout en finesse du lecteur, il nous surprend par des révélations épatantes.

Je ne peux que vous conseiller de foncer chez votre libraire et de vous procurer sans attendre ce petit bijou du polar français. Gros coup de coeur pour moi !

Une réflexion sur “« 1991 » de Franck Thilliez

  1. Pingback: Bilan Lecture Mai 2021 | Un bon livre à lire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s