Bilan Lecture Mai 2021

Mieux vaut tard que jamais… C’est sur cet adage que je débute mon bilan lecture de Mai en ce Lundi 16 Août ! Qui plus est, avec un bilan de 7 livres pour le mois de mai, je suis plutôt fière ! Dans l’ensemble, Mai 2021 a été un excellent mois de lecture ! De très bonnes lectures et même des coups de cœur !!! ❤️
N’attendons pas plus longtemps, commençons dès maintenant !

« 88 » de Pierre Rehov

Complexe et captivant. Voici à mon sens deux mots parfaits pour résumer ce roman incroyable. Je vous avoue que les pavés me font un peu peur ces derniers temps, et pourtant, le titre m’a suffit à ouvrir ce roman et plonger dedans dès les premières pages.

J’ai vraiment savouré cette lecture ( lue en LC avec mon amie Lorraine ) et je suis convaincue que je me jetterai sans aucun doute sur le prochain roman de cet auteur. Sa volonté de créer une histoire pertinente, vraisemblable et inquiétante me reste marquée, et c’est pour moi une des plus belles découvertes de l’année. J’ai pu méditer sur certains des sujets qu’il a abordé, et un livre qui me fait réfléchir et me fait me poser autant de questions sur des thèmes qu’on peut qualifier d’actualité est à mon sens un très bon livre ! Le style est simple mais pointu. Certaines scènes sont stressantes, que ce soit dans leur violence ou dans les retombées qu’elles auront. Le rythme est excellent, ni trop ni trop peu. En bref, il a vraiment su me convaincre et m’agripper dès les premières pages. 

Je vous conseille donc cette petite pépite, qui marque réellement les esprits et avance des idées qui oscillent entre la folie et la vraisemblance. Une belle claque, chose devenue de plus en plus rare pour moi. L’auteur a su toucher là où il fallait avec ce qu’il fallait. Une excellente découverte, avec un engagement certain de découvrir son univers dans un futur proche. Un coup de cœur que je vous recommande absolument !

Ma chronique complète ici : https://unbonlivrealire.wordpress.com/2021/05/18/88-de-pierre-rehov/

« Petits arrangements avec l’Histoire – Les chroniques de St Mary Tome 7 » de Jodi Taylor

Pour ceux qui me suivent depuis un moment maintenant, vous le savez, les chroniques de St Mary, c’est mon gros coup de cœur deux fois par an. Et ce tome 7 ne déroge pas à la règle. Retrouver Max, Léon, Markham, Peterson et tous les autres, c’est comme une réunion familiale à chaque fois. Je les connais, je les aime, et je suis impatiente de savoir ce qui leur est arrivé depuis notre dernière rencontre. Du plaisir à l’état brut.

Ce septième tome des Chroniques de St Mary est sans surprise dans la lignée des précédents. Fidèle à l’ambiance, aux relations des personnages, aux retournements de situations et à l’amitié sans commune mesure entre les principaux intervenants, ce nouvel opus nous propulse au temps du grand roi Arthur, au cœur de Stonehenge, lors du vol des trésors de Jean sans terre et j’en passe. Avec eux, vous pouvez vous attendre à tout sauf à ce qui était prévu. Et quel plaisir à chaque fois ! C’est tellement plaisant de se laisser embarquer et que bien que ce soit le septième tome dans nos mains, on arrive encore à être surpris de la tournure que prennent les évènements. 

Fluide, simple, surprenant et captivant, autant d’adjectifs qui peuvent décrire votre lecture de cette saga réellement envoutante ! Alors ne traînassez pas, jetez-vous dessus et découvrez ( dévorez ) ces Chroniques de l’institut de St Mary !!

Je vous conseille de lire les sept tomes dans l’ordre afin de réellement savourer les liens entre chaque personnage.

Ma chronique complète ici : https://unbonlivrealire.wordpress.com/2021/05/21/petits-arrangements-avec-lhistoire-les-chroniques-de-st-mary-tome-7-de-jodi-taylor/

« Inconditionnelles » de Marlène Charine

Ce roman monte au fur et à mesure de la lecture, jusqu’à vous surprendre par une fin plutôt imprévisible, en tout cas pour moi ( mais je ne suis pas un modèle, j’essaie de ne pas réfléchir au possible dénouement en lisant, je me laisse juste porter par l’auteur ). Alors bien qu’il commence de manière plutôt calme, il va progressivement vous fournir de bonnes raisons pour rester accroché à ses pages !

Je pourrais qualifier ce roman d’enquête policière même s’il a, à mon sens, aussi beaucoup du thriller domestique. Nous passons énormément de temps avec Cora, Blandine et Garance, les trois mamans des trois petites filles enlevées. Nous saurons comment elles vont survivre au choc, à la réaction de leurs filles et ce qu’elles découvriront de cette séparation infernale de plusieurs jours. Vous verrez donc que chaque victime réagit différemment et c’est ce qui animera principalement le premier tiers de l’histoire.

Le style est plutôt fluide, les chapitres sont courts, les pages s’enchainent, les personnages sont attachants, surtout la capitaine Valles. Je dois avouer que les mères m’ont plutôt insupporté mais n’étant pas dans leur situation, je ne sais pas comment je réagirai moi même. J’ai aimé la façon dont l’auteure amène le dénouement, et nous fait nous poser des questions. C’est intelligemment mené et bien pensé. J’ai été séduite par cette histoire, et j’avoue avoir envie de me procurer son premier roman « Tombent les anges ». 

Un roman que j’ai vraiment beaucoup aimé, qui monte crescendo et qui ne s’arrête pas avant de nous avoir dévoilé toutes ses ficelles. Si vous aimez les enquêtes sans trop de pression, et qui pourtant vous font avaler les pages, ce roman est pour vous !

Ma chronique complète ici : https://unbonlivrealire.wordpress.com/2021/05/27/inconditionnelles-de-marlene-charine/

« 1991 » de Franck Thilliez

Quand Franck Thilliez décide de consacrer son nouveau roman à mon flic préféré, je ne peux que me jeter dessus. Le seul souci, c’est de s’en remettre une fois la lecture finie… Car oui, j’ai beaucoup de mal à lire autre chose une fois les romans de Mr Thilliez terminés. Et cette nouvelle enquête de Sharko ne fait que confirmer la règle instaurée depuis plusieurs années.

Nous offrir la première enquête de Sharko sur un plateau doré, Mr Thilliez ne pouvait pas faire mieux comme cadeau! Ce Sharko trentenaire est charismatique, passionné, fougueux. Il me plait encore plus que celui que j’ai appris à connaître avec les années et son esprit d’équipe, sa sympathie, ses idéaux font de lui un personnage encore plus attachant. J’espère que l’auteur continuera de nous proposé des histoires du passé, qui à mon sens, donnent une dimension vraiment profonde à ses personnages.

Comme à son habitude, Franck Thilliez est inventif, précis, captivant. Il thématise, amène un sujet, rebondit sur un autre. Sa plume pousse le lecteur à enchaîner les pages et les chapitres, jusqu’au dénouement. C’est fluide, intelligent et sous le couvert d’une manipulation évident mais tout en finesse du lecteur, il nous surprend par des révélations épatantes.

Ma chronique complète ici : https://unbonlivrealire.wordpress.com/2021/06/08/1991-de-franck-thilliez/

« Le château des animaux Tome 2 » (Bande dessinée )

Ce second tome de la magnifique bande dessinée du « Château des animaux » n’a rien à envier au premier opus. Les dessins sont toujours aussi réussis, les textes sont pertinents et précis, et l’histoire est magnifique. Je craque complètement pour cette bande dessinée ( ce qui est vraiment très rare ! )

Dans ce second opus, on reprend l’histoire là où on l’avait laissé. L’hiver est là, et les animaux doivent fournir un travail encore plus important. Leur rébellion continue, mais faiblit…

Quel plaisir incroyable de retrouver les pages et les illustrations vraiment magnifiques de cette BD ! C’est un régal pour les yeux à chaque fois, je ne m’en lasse pas. Je ne suis pas fan des bandes dessinées ( à part Asterix et Tintin que j’ai lu de très nombreuses fois quand j’étais petite – ouiiiii c’était il y a longtemps, je sais ! ), mais celle-ci a un charme vraiment particulier. Que ce soit dans le fait que les personnages principaux soient des animaux, ou la morale de l’histoire, tout est vraiment très réussi pour moi.

Ma chronique complète ici : https://unbonlivrealire.wordpress.com/2021/06/05/le-chateau-des-animaux-2-les-marguerites-de-lhiver-de-delep-et-dorison/

« L’ami des ombres » de Alex North

Après avoir lu et adoré son premier roman « L’homme aux murmures » ( ma chronique ICI ), je ne voulais absolument pas rater « L’ami des ombres ». Bien que très différent de son précédent livre, on retrouve néanmoins un style identique, tant dans la façon d’amener l’histoire que dans ce qu’il essaie de faire croire au lecteur.

Nous retrouvons l’inspectrice Amanda Beck (déjà présente dans « L’homme aux murmures »), chargée de l’enquête. Bien que ce soit un personnage récurrent dans les deux romans, elle n’a pas une vie privée suffisamment développée pour qu’on puisse les considérer comme une suite. Vous pourrez donc lire les deux histoires séparément sans problème. C’est un personnage que j’apprécie beaucoup, qui va jusqu’au bout des choses, jusqu’à être sûre et certaine d’avoir remué toute la merde possible et de n’avoir rien omis. 

L’histoire m’a beaucoup plu, et encore une fois l’auteur flirte avec le fantastique. On ne sait pas trop si on doit y plonger ou pas. Il nous emmène à la lisière et nous laisse le choix du chemin à emprunter, jusqu’à l’explication finale. J’aime beaucoup ce genre, comme si un brouillard épais nous permettait de voir les actions mais de ne pas tout distinguer. L’auteur a même réussi à m’égarer concernant le premier meurtre. J’ai cru que …. alors que finalement, pas du tout !!! Bref, j’ai adoré ! Une belle réussite, je me suis fait balader tout le long !

Ma chronique complète ici : https://unbonlivrealire.wordpress.com/2021/06/02/lami-des-ombres-de-alex-north/

« Murder Game » de Rachel Abbott

Première lecture d’un roman de cette auteure pour ma part, et je dois dire que j’ai été réellement très agréablement surprise! La plume est de qualité et elle m’a complètement baladé avec l’intrigue du début à la fin. Je m’attendais à quelque chose de plus simple, peut-être moins abouti, je ne sais pas trop l’idée que je m’en étais vraiment fait, mais j’ai vraiment adoré cette histoire. Je vais d’ailleurs m’en enquiller d’autres, en espérant qu’ils soient tous aussi bons !

Je me suis littéralement fait balader de la première à la dernière page ! L’auteure a su m’embrouiller et me déstabiliser. Contrairement aux autres romans où on nous donne plutôt des informations au compte goutte, là on me donnait des informations contradictoires, ce qui est peut-être pire si j’y réfléchis bien. Car on part sur des certitudes qui se retrouvent ébranlées quelques pages plus loin. On est complètement largués au milieu de tout ce gloubiboulga de données, et on n’a plus qu’à faire confiance en notre lecture pour tenter de démêler le vrai du faux. Un vrai casse-tête !! 

Le personnage de Jemma m’a irrité au début, elle posait sans cesse des questions, que je jugeait sans valeur ou déplacées. Elle insistait alors que la décence aurait voulu qu’elle se taise. Ce côté curiosité mal placé m’a assez déplu. Et puis, elle se calme et on l’apprécie un peu plus. J’ai eu du mal à m’accrocher aux personnages car j’ai douté de chacun d’eux tout le long du roman. Il n’y a que la flic, Stéphanie King, qui m’a paru être la plus droite dans ses bottes. Les autres personnages ne sont pas suffisamment dignes de confiance pour qu’on s’y attache. Dommage car l’auteure est quand même incroyable dans la façon qu’elle a eu de réussir à tous nous les mettre en porte à faux.

Ma chronique complète ici : https://unbonlivrealire.wordpress.com/2021/06/11/murder-game-de-rachel-abbott/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s