Sorties Septembre 2021

Ce mois de Septembre 2021 s’apparente à un un début de rentrée littéraire qui commence sur les chapeaux de roues. Pas moins de 17 livres m’intéressent ( sans compter ceux qui m’intéressent des mois précédents et que je n’ai pas encore acheté 🙂 ) et je pense que j’ai du passer à côté de nombreux romans prévus ( c’est rien je me rattraperai directement depuis la librairie ! ). Et vous ? Lesquels vous intéressent ??

01/09 : « L’épouse et la veuve » de Christian White

L’île de Belport, au large de l’Australie, est un lieu dont on ne revient pas indemne. Abby y vit depuis longtemps. Passionnée de taxidermie, elle est mariée à Ray, avec qui elle a un fils et une fille. Kate, mère d’une petite fille, est venue de Melbourne pour élucider la mystérieuse disparition de son mari. Sans imaginer que sa famille est liée à Abby par un terrible secret enfoui au coeur de ce décor ensorcelant, et qui menace d’anéantir tout ce que l’épouse et la veuve croyaient savoir sur les hommes de leur vie.
Alternant les points de vue de Kate et d’Abby, Christian White, l’auteur du Mystère Sammy Went, explore dans ce huis-clos troublant les thèmes de la filiation, de la dissimulation et du sacrifice.

01/09 : « 84K » de Claire North

Théo Miller connaît la valeur de la vie humaine – jusqu’au dernier centime.

Au Bureau d’audit des crimes, son rôle consiste à évaluer chaque dossier qui lui est confié et à s’assurer que les criminels paient intégralement leur dette à la société.

Mais lorsque son amour d’enfance est assassinée, tout change. Cette mort est la seule qui ne peut se résumer à une ligne de plus dans un bilan annuel.

Car si les puissants de ce monde peuvent tuer en toute impunité, il arrive parfois que le compte n’y soit pas.

01/09 : « La nuit du faune » de Romain Lucazeau

Au sommet d’une montagne vit une petite fille nommée Astrée, ayant pour seule compagnie de vieilles machines silencieuses. Un après-midi, elle est dérangée par l’apparition inopinée d’un faune, en quête de gloire et de savoir. Mais sous son apparence d’enfant, Astrée est en réalité une très ancienne créature, dernière représentante d’un peuple disparu, aux pouvoirs considérables.
Le faune veut appréhender le destin qui attend sa race primitive. Astrée, pour sa part, est consumée d’un mortel ennui, face à un cosmos que sa science a privé de toute profondeur et de toute poésie. 
À la nuit tombée, tous deux entreprennent un voyage intersidéral, du Système solaire jusqu’au trou noir central de la Voie Lactée, et plus loin encore, à la rencontre de civilisations et de formes de vies inimaginables.

02/09 : « Dernier été sur la côte » de Rosalie Lowie

Un polar captivant dans le décor de la côte d’Opale.
Êtes-vous prêts à découvrir la vérité ? 

Dans une villa de Wimereux, jolie station balnéaire de la Côte d’Opale, d’ordinaire si tranquille, une jeune femme est sauvagement assassinée. 

Le meilleur ami du policier Marcus Kubiak est retrouvé sur les lieux du crime. Groggy, il tient dans sa main un couteau et sa culpabilité ne fait aucun doute. 

Ébranlé, mais persuadé que son ami est innocent, Marcus est déterminé à résoudre l’enquête, il va retrouver l’intrépide journaliste Zoé Rousseau, qui viendra mettre son grain de sel et raviver ses sentiments. 

La victime, Flavie Robert, cache un passé trouble et plusieurs personnes douteuses interviennent dans l’enquête. 

De rebondissement en rebondissement, juillet s’annonce meurtrier sur les rivages du Nord. 

08/09 : « L’été la nuit » de Jan Costin Wagner

Un enfant disparaît. Sa mère ne l’a pourtant quitté des yeux que quelques instants. Des témoins se souviennent : lors du vide- greniers organisé par l’école primaire, un homme avec deux ours en peluche dans les bras a adressé la parole à l’enfant. Les commissaires Ben Neven et Christian Sandner se lancent à sa recherche – et établissent rapidement des liens avec la disparition jamais élucidée d’un autre enfant. Alors que leurs pires craintes se confirment, leur enquête va les entraîner dans les abîmes les plus sombres de l’être humain.

09/09 : « Sur l’île noire » de Sonja Delzongle

Faut-il croire aux monstres ? Comment un mythe façonne-t-il une région ? Comment une légende fascine-t-elle le monde ? C’est la question que se pose Sonja Delzongle, auteur de polars, pour qui la différence, la solitude, la marginalité ont toujours été sources d’inspiration. Autour de Nessie, créature des profondeurs, on trouve : des îles mystérieuses riches en légendes, des canulars, des présumées apparitions, mais aussi de sérieuses études scientifiques ayant abouti en 2018 à 600 prélèvements d’ADN et surtout, des doux dingues, aventuriers du lac, pour qui le fantastique est devenu le quotidien. Sonja Delzongle est partie sur les noires terres écossaises pour saisir l’esprit des Highlands et apprécier le trouble de ses eaux. Elle est revenue avec un palpitant récit alternant entre enquête, rencontres improbables et voyage (intérieur comme extérieur).

16/09 : « Celle qui brûle » de Paula Hawkins

Jusqu’où sont-elles prêtes à aller pour obtenir réparation ?

Londres. Trois femmes sont frappées de plein fouet par l’assassinat d’un jeune homme à bord de sa péniche. Carla, sa tante. Miriam, sa voisine, qui a découvert le corps. Et Laura, avec qui la victime a passé sa dernière nuit. Si elles ne se connaissent pas, ces trois femmes ont un point en commun : chacune a été victime d’une injustice qui a gâché sa vie. Chacune couve une colère qui ne demande qu’à exploser. L’une d’entre elles aurait-elle commis l’irrémédiable pour réparer les torts qu’elle a subis ? 

Attention, événement ! Paula Hawkins, l’auteure de La Fille du train, qui a conquis des millions de lecteurs à travers le monde, revient avec un nouveau roman éblouissant, à l’intrigue incandescente. Sous sa plume, trois femmes, qui brûlent de prendre leur revanche, vont voir leur monde s’embraser. Un thriller redoutablement addictif et profondément humain.

16/09 : « Le passager sans visage » de Nicolas Beuglet

Après Le dernier message, une nouvelle enquête de Grace Campbell.
Une affaire terrifiante qui va la confronter à ses propres démons.
Mais face aux puissances du mal, personne ne l’arrêtera…

16/09 : « Les trois épouses de Blake Nelson » de Cate Quinn

Blake Nelson est retrouvé mort dans le désert. La police soupçonne sa femme l’avoir tué. Mais laquelle ? 

RACHEL, PREMIÈRE ÉPOUSE 
 » Pardonne-moi, Seigneur, j’ai menti à un policier aujourd’hui. Je lui ai dit que Blake n’avait jamais levé la main sur moi.  » 

TINA, SŒUR-ÉPOUSE 
 » Quand les flics m’ont embarquée, j’ai cru qu’ils nous arrêtaient pour polygamie. À Vegas, je me faisais arrêter pour racolage. Ici, c’est parce que je suis mariée.  » 

EMILY, SŒUR-ÉPOUSE 
 »  » Tu peux être toi-même ici ‘, m’a dit Blake. Ce qu’il voulait dire, je pense, c’est que je pouvais être à lui.  » 

Contre la volonté de sa famille et les règles de l’Église mormone, Blake Nelson a épousé trois femmes. Tous les quatre vivent dans un ranch miteux perdu au beau milieu de l’Utah, dans l’attente de la Fin des Temps. Personne ici ne les dérangera. Jusqu’à ce que le corps de Blake soit retrouvé dans un sale état. 
Bienvenue chez les mormons ! 

16/09 : « Le serment » de Arttu Tuominen

Une affaire qui semble tristement banale : lors d’une soirée arrosée, un homme en poignarde un autre.

Pour la police, l’affaire est close. Pas pour le commissaire Jari Paloviita.

Ni la victime ni le coupable ne lui sont inconnus : le premier l’a tyrannisé toute son enfance, le second est son meilleur ami. Celui qui lui a sauvé la vie, celui à qui il a fait une promesse il y a plus de vingt ans. Mais que vaut aujourd’hui ce serment ?

22/09 : « Drôle de temps » de Joe Hill

Avec ce nouveau recueil, Joe Hill nous propose quatre récits horriblement addictifs et délicieusement dérangeants, qui allient l’angoisse au surnaturel et le thriller au drame apocalyptique.

Instantané : Dans la Silicon Valley, en 1988, un adolescent inventif se retrouve traqué par un homme armé d’un appareil photo Polaroid capable d’e­ acer les souvenirs.
Chargé : Dans une ville de Floride, un agent de sécurité d’un centre commercial, qui a prétendument arrêté une fusillade de masse, devient un héros du mouvement de défense des armes à feu. Mais à la lueur des projecteurs, son histoire commence à se déliter, emportant sa santé mentale avec elle.
Là-haut : La première tentative de saut en parachute d’un homme tourne mal quand il atterrit sur un mystérieux nuage, étrangement solide, qui semble animé par son propre esprit.
Pluie : Par une journée ordinaire, à Boulder, dans le Colorado, un orage éclate et déclenche une averse d’aiguilles de cristal mortelle.
Peu à peu, cette pluie apocalyptique s’étend à travers le monde…

23/09 : « L’enfant retrouvé » de Franck Jendro

Paul, 4 ans, a disparu lors d’une fête de famille. Toute la région est en alerte.

Thomas, professeur de philo, émerge d’une énième nuit trop arrosée, avec une image en tête : un enfant en pleurs, l’air terrorisé.

Souvenir ou hallucination ? Témoin imparfait ou coupable idéal ? Thomas lui-même ne sait plus que croire…

23/09 : « La mort de Lorna Belling » de Peter James

On n’est jamais préparé à la vérité 

Lorna Belling, désespérée de ne pas pouvoir échapper à un mariage qu’elle voit comme un enfer, tombe sous le charme d’un autre homme qui lui promet monts et merveilles. Mais une photographie fortuite sur le téléphone portable d’une cliente de son salon de coiffure va tout changer. 

Lorsque le corps d’une femme est retrouvé dans une baignoire à Brighton, le détective Roy Grace est aussitôt appelé sur les lieux du drame. Le mari de la défunte apparaît dès le départ comme le coupable idéal. 
Pourtant, il existe une autre possibilité, plus sombre et plus terrible… 

24/09 : « Dans la tête de Sherlock Holmes – Tome 2 » ( BD )

Alors que Sherlock Holmes et le Dr Watson sont sur la piste du magicien chinois Wu-Jing, le ministre des Colonies Britanniques est à son tour visé. Cette fois, ce sont les plus hautes sphères de l’Etat qui sont frappées. Quel genre de complot le sulfureux mage peut-il bien tramer ? Le célèbre détective est décidément confronté à un personnage aussi secret qu’inquiétant et il n’est pas au bout de ses surprises…

29/09 : « La saignée » de Cédric Sire

Estel Rochand est devenue garde du corps après avoir été écartée de la police suite à la mort accidentelle d’une innocente. Elle met ainsi à profit son expérience d’ancienne championne de boxe mais sa situation précaire lui donne des accès de violence de moins en moins contrôlables. En parallèle, Quentin Falconnier enquête sur un site, La saignée, diffusant des vidéos de torture et de meurtres. 

29/09 : « La prophétie des abeilles » de Bernard Werber

René Toledano est professeur d’histoire à la Sorbonne, et fervent pratiquant d’hypnose régressive. Jusqu’au jour où, au lieu de revenir dans ses vies passées, il entre en contact avec son futur et découvre avec effroi le devenir de l’humanité : 2051, les abeilles ont définitivement disparu, entraînant avec elles famine, chaos et une troisième guerre mondiale. Heureusement, René apprend également qu’une prophétie écrite en 1099 par un templier à Jérusalem, « la prophétie des abeilles », contiendrait la solution pour sauver ce futur ravagé. Cependant René ignore tout de l’endroit où retrouver le précieux ouvrage, sauf à revenir dans le passé pour remonter, siècle après siècle, sa trace…Un voyage dans le temps qui lui fera vivre les plus surprenantes aventures et rencontrer l’amour.

29/09 : « Trompe l’œil » de Anne Mette Hancock

( aucun résumé trouvé )

29/09 : « Dernier cri » de Cara Hunter

La brigade criminelle d’Oxford est en effervescence : une jeune fille a été enlevée en pleine rue. Adam Fawley en a vu d’autres, pourtant cette affaire ne ressemble à rien de connu. L’agresseur de Faith Appleford lui a mis un sac sur la tête avant de la séquestrer dans un endroit isolé. L’adolescente a réussi à échapper par miracle, mais contre toute attente, elle refuse de porter plainte. Sans preuves supplémentaires, la police est contrainte de classer l’affaire. L’inspecteur Erica Somer, qui mène les interrogatoires, a une intime conviction : la victime connaissait son agresseur.

L’enquête piétine et on craint le pire : l’homme qui s’en est pris à Faith risque fort de se trouver une nouvelle proie, et elle n’aura peut-être pas autant de chance que la première…

( pas de visuel actuellement )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s