« Jusqu’à la fin et au-delà – Les chroniques de St Mary Tome 9 » de Jodi Taylor

Éditions HC – Parution le 3 mars 2022 – 461 pages

Synopsis :

Derrière la façade très académique de l’institut St Mary, les équipes d’historiens, de techniciens, de chercheurs ont découvert le secret du voyage dans le temps. Ici, on n’étudie pas seulement le passé, on le visite… 

De l’Angleterre des Tudors aux flammes de Persépolis, de l’institut St Mary version moyenâgeuse aux prisons mortifères du XIXe siècle, Max a du mal à préserver un semblant de vie privée… Que faire alors, lorsque ses deux plus grands ennemis décident de venir la hanter à nouveau ? 

Mon avis :

Les tomes des Chroniques de St Mary se suivent mais ne se ressemblent pas. Je les ai tous lu, dans l’ordre, dès leur sortie, et à chaque fois l’auteure réussi à me surprendre et à m’emmener dans de nouvelles aventures.

L’institut St Mary est un centre de recherche historique qui permet d’étudier l’Histoire avec un grand H, mais aussi et surtout d’y voyager et de l’étudier en conditions réelles. Cette fois, l’historienne Madeleine Maxwell, appelée Max, est convaincue de pouvoir tendre un piège à Ronan, son ennemi à travers le temps et l’espace. Recherché de partout par la police du temps, il arrive encore à leur échapper. Mais Max ne s’attendait pas à devoir faire face à autant de problèmes en se lançant dans cette histoire. Après leur voyage à Persépolis juste avant le grand incendie, Max se retrouve bien malgré elle a devoir s’habituer à une époque Moyenâgeuse à laquelle elle n’était pas préparée.

Je vais certainement me radoter, et vous le savez déjà certainement, mais j’ADORE les Chroniques de St Mary. Je suis tombée amoureuse de cette saga incroyable dès le premier roman et je ne loupe de ce fait aucune parution. C’est avec un plaisir non feint que je retourne auprès de Max, Léon, Peterson, Markham et les autres. Des personnages auxquels je tiens énormément, qui me font vibrer, rire, pleurer et tout un tas d’autres choses.

C’est écrit simplement, les dialogues sont réalistes, bourrés d’humour et de sarcasmes. Les personnages sont attachants ( oui je l’ai déjà dit ) et l’histoire est prenante. Un cocktail parfait pour passer plusieurs heures de lectures dans un autre monde. Bien que le fil rouge des neuf romans reste le « combat » entre Clive Ronan et l’Institut St Mary, chaque histoire est différente. J’ai apprécié passer un peu de temps avec uniquement Max et la voir tenter de s’habituer seule à une époque qui n’a rien à voir avec la sienne. Je me suis régalée !

Bref, vous l’aurez compris, si vous n’avez pas encore fait la rencontre des historiens de St Mary et de leurs équipes, foncez ! Une saga coup de cœur que j’affectionne tout particulièrement.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s