« Bird Box » de Josh Malerman

Éditions Le Livre de Poche – Paru le 18 Novembre 2015 – 384 pages

Synopsis :

La plupart des gens n’ont pas voulu y croire, les incidents se passaient loin, sans témoins…
Depuis qu’ils sont nés, les enfants de Malorie n’ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l’abri du danger, sans nom, qui s’est abattu sur le monde. On dit qu’un coup d’œil suffit pour perdre la raison, être pris d’une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger ses petits. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l’extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés. Arriveront-ils à bon port, guidés seulement par l’ouïe et l’instinct ?
Un climat de tension habilement instauré, qui vous fera sursauter au moindre bruit.

Mon avis :

Énorme coup de cœur pour ce roman post apocalyptique qui vous emmène dans un monde où la vue ne vous est plus d’aucune utilité. Quand regarder devient le début de la fin, quand voir amène à la folie, comment une mère de deux enfants de quatre ans s’en sortira-t-elle ?

Deux temporalités dans ce roman. Tout d’abord, nous rencontrons Malorie, maman de deux enfants, un garçon et une fille de quatre ans. Elle se prépare, se décide à affronter le monde extérieur et remonter la rivière sur 30 km pour enfin trouver l’aide tant attendue, avec ses enfants. Quatre ans qu’ils sont enfermés dans cette maison, que toutes les vues sur l’extérieur sont bouchées. Interdiction de regarder, sous peine de folie. Mais comment affronter tout ce qui rôde dehors avec les yeux bandés ?
Et puis, nous découvrons la Malorie du passé, quatre ans plus tôt, qui apprend qu’elle est enceinte au même moment où la folie commence à toucher l’humanité. Quand rien ne va plus, comment va-t-elle pouvoir survivre à toute cette horreur ?

Dans ma PAL depuis quelques mois seulement, intriguée par ce côté post-apocalyptique, j’ai profité de la sortie de la suite, « Malorie »(sortie le 1er Juin 2022) pour me lancer dans « Bird box ». Et quelle découverte !!! Quel plaisir de lecture !!! Je l’ai lu en deux jours, littéralement bouffé même. J’étais complètement déconnectée du monde alentour et plongée en immersion complète sur cette Terre déshumanisée. Le style est excellent. L’écriture évolue selon la situation, le stress, le personnage auquel Malorie s’adresse. On comprend comment elle a adapté l’éducation de ses enfants selon l’environnement et ce qu’ils devront affronter. Et puis, nous sommes autant aveugles qu’elle. Lorsqu’elle est en extérieur, sur le périple qu’elle mène en remontant la rivière en barque, nous devons nous fier à son ouïe, son toucher, son odorat. On ne voit rien, c’est une plongée dans le roman qui est impitoyable. Ça nous pousse à réagir comme elle, à sentir le stress et l’inquiétude monter. C’est impressionnant. Je ne pensais pas être privée d’un sens autant que cela, et ça a été très immersif !

Le personnage de Malorie a juste ce qu’il faut de sensibilité et de caractère. On s’attache comme elle à d’autres personnages, on panique, on s’inquiète, on pousse la curiosité, on réagit comme elle. Bref, c’est un personne très crédible, droit et humain. Je l’ai énormément apprécié ! Comment réagirions-nous si nous étions dans cette situation ? Elle fait preuve d’un sang-froid appréciable, bien au-delà de mes propres limites.

Je n’ai vraiment rien trouvé à redire sur ce roman qui est vraiment excellent. Un plaisir de lecture intense et extraordinaire ! J’insiste sur l’énorme coup de cœur pour ce livre !

Je compte bien m’atteler au visionnage de l’adaptation cinématographie (sur Netflix) très rapidement. Et en attendant, je vous conseille la lecture de ce roman addictif !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s