« Labyrinthes » de Franck Thilliez

Éditions Fleuve noir – Parution 5 Mai 2022 – 374 pages

Synopsis :

Suivez le fil infernal 

Une scène de pure folie dans un chalet. Une victime au visage réduit en bouillie à coups de tisonnier. Et une suspecte atteinte d’une étrange amnésie. Camille Nijinski, en charge de l’enquête, a besoin de comprendre cette subite perte de mémoire, mais le psychiatre avec lequel elle s’entretient a bien plus à lui apprendre. Car avant de tout oublier, sa patiente lui a confié son histoire. Une histoire longue et complexe. Sans doute la plus extraordinaire que Camille entendra de toute sa carrière… 

Mon avis :

Croyez-le ou non, c’est avec un retour mitigé que je viens vous parler de « Labyrinthes », le dernier né de Franck Thilliez. Et ce n’est pas évident du tout du tout. Est-ce que 50 pages de révélations incroyables peuvent rattraper 320 pages d’ennui ? Vous avez 4 heures….

Vous le savez certainement, Franck Thilliez fait partie de mes chouchous. Il a été, avec Maxime Chattam, celui qui m’a donné ce goût assoiffé pour les thrillers et les polars. Les énigmes, les trucs tordus, les flics grognons et ravagés, les personnages à bout de souffle. C’est ce que j’aime, c’est ce qui fait le charme de leur plume. Et là…. Déception.

Oui mais de quoi ça parle me direz-vous ?
Et bien, nous suivons principalement trois femmes. Il y a une jeune fille kidnappée, une journaliste qui remue son propre passé et une jeune femme hypersensible enfermée dans un chalet isolé recouvert de neige. Trois femmes… qui ne m’ont fait ni chaud ni froid… Aucun attachement, aucune compassion. Leurs réactions n’étaient pas forcément très crédibles et un peu tirées par les cheveux. J’étais à la limite de l’agacement et de l’ennui profond. Il leur arrive pas mal de choses, et pourtant l’effet sur moi a été aussi plat qu’une feuille de papier.

Alors pourquoi continuer ? Parce que c’est du Thilliez. L’écriture n’était pas aussi bonne que d’habitude, j’ai trouvé ça bien moins foufinou que pour ses autres romans ( et je les ai tous lus ! ). Mais soyons francs. Si ce roman avait été écrit par quelqu’un d’autre, et sauf quelques exceptions, j’aurai abandonné au bout de 100 pages. J’ai quand même mis six semaines à en venir à bout… C’est énorme ! Mais voilà, c’était un roman de Franck Thilliez que j’avais entre les mains, et je savais que je pouvais m’attendre à quelque chose de mémorable sur la fin, parce que je l’ai senti placer ses pions pour pouvoir me mettre au tapis sur les dernières pages avec ses révélations finales. Et je dois dire que ça a plutôt bien fonctionné. Les cinquante dernières pages clôturent parfaitement non seulement ce roman, mais en plus la « trilogie » du « Manuscrit inachevé » et de « Il était deux fois ». Il est clairement dans la même veine que ses deux précédents et laisse penser que tout était prévu depuis le tout début. Et ça, disons-le, c’est génial !

Alors que conclure, finalement ? Je ne sais pas. Voilà plusieurs jours que je l’ai fini, et j’en garde une certaine amertume. Tout ça pour ça ? Est-ce que ça valait vraiment la peine de s’ennuyer autant ? Je tiens quand même à souligner que la thématique de la mémoire et des souvenirs est bien travaillée et intelligemment mise en place, bien qu’elle soit déjà vue et revue, et que d’autres ont déjà fait bien mieux avec la même construction.

Alors même si la fin m’a vraiment séduite et m’a permis de tout comprendre, de tout relier, il m’a quand même fallu quelques jours pour avaler la déception causée par l’ennui profond et le manque d’attachement invariable aux personnages. Dommage, un fond de déception se fait encore sentir. J’attends néanmoins son prochain roman avec impatience, car il reste parmi les plus talentueux que je connaisse et très intelligent dans ses constructions.

Un conseil ? Faites-vous votre propre avis !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s