« Haut les cœurs – Les chroniques de St Mary Tome 10 » de Jodi Taylor

Éditions Hervé Chopin – Parution le 29 septembre 2022 – 477 pages

Synopsis :

Derrière la façade très académique de l’institut St Mary, les équipes d’historiens, de techniciens, de chercheurs ont découvert le secret du voyage dans le temps. Ici, on n’étudie pas seulement le passé, on le visite… 

Rattachée à la Police du Temps pour traquer le maléfique Clive Ronan, Madeleine Maxwell est loin de St Mary. La vie dans le futur a ses avantages, mais ça ne dure pas longtemps. Un dysfonctionnement de la Carte temporelle révèle le chaos au XVIe siècle où la mauvaise reine Tudor monte sur le trône. L’Histoire s’emballe, une équipe de St Mary est dans la ligne de tir et Max doit intervenir. Vous savez ce qu’on dit,  » haut les cœurs ! « , mais prévoyez le pire.

Mon avis :

Digne successeur des neuf premiers tomes, « Haut les cœurs » est un nouvel opus des plus importants dans cette saga des Chroniques de St Mary.

Nous retrouvons Max, brillante historienne, dans des remous liés à Clive Ronan, son éternel ennemi, et à la Police du Temps. Lorsqu’ils vont se rendre compte que le XVIème siècle est en train de se modifier et de changer par la même occasion toute l’Histoire, une équipe va être envoyée sur place pour tenter de réparer les dégâts…. Mais les enchaînements successifs vont pousser Max à sortir des sentiers battus et à tenter de sauver une nouvelle fois St Mary.

Si je devais rencontrer un personnage de roman, ça serait Max. Elle est cultivée, attachante, drôle, sensible tout en étant professionnelle. J’aime sincèrement Max, comme une sœur, comme une amie. Je suis à chaque fois ravie de la retrouver et j’ai peur de ce qu’il va lui arriver. Et ce dixième tome ne l’épargne pas plus que les précédents. Elle va devoir prendre sur elle pour sauver une époque révolue et changer tout ce qui en découlera historiquement parlant. Elle va devoir se sacrifier, mettre de côté ses proches, sa famille, ses amis, pour tenter de sauver le monde tel qu’elle le connait.

Se plonger dans une saga telle que « Les Chroniques de St Mary » est un réel plaisir. Vous vous accrochez aux personnages, vous voyagez dans des temporalités qui n’existent que dans les manuels d’Histoire, tout en gardant des technologies, un phrasé et des échanges très contemporains. Vous vibrez au rythme des voyages spatio-temporels, vous vivez avec les personnages, vous pleurez, riez, avec eux.

Je l’ai déjà dit ( j’ai même l’impression de rabâcher ), mais cette saga est certainement une des meilleures que j’ai pu lire. Je vous la conseille assurément, et si possible, depuis le premier tome. C’est une véritable merveille. Prenez le temps de plonger dans cette épopée, vous ne le regretterez pas !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s